Lundi 14 octobre 2019 | Dernière mise à jour 01:23

Hockey sur glace Le HCB s'est-il trompé au sujet de Peter Schneider?

Dans un derby qui a mis les gardiens en lumière (96 tirs au total!), Peter Schneider, l’Autrichien du HC Bienne, a tenté de tirer son épingle du jeu dans la capitale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Autrichien Peter Schneider est-il suffisamment bon pour la National League? Personne ne connait encore la réponse, hormis peut-être le directeur sportif Martin Steinegger, qui s’est rarement trompé dans ses choix de personnel ces dernières années, et le joueur lui-même.

Un attaquant autrichien comme renfort étranger? L’annonce du transfert de l’ancien buteur en série des Vienna Capitals avait provoqué des haussements d’épaules. A juste titre, si l’on se fie à ce que Schneider a proposé et produit jusqu’ici. Le joueur n’a ni convaincu, ni connu son «grand moment» dans le championnat de Suisse, et il ne peut pour l’instant pas être considéré comme un renfort pour le HCB.

Le doute subsiste toujours après quatre matches: aucun but marqué, un seul assist, beaucoup de nervosité et de déchet dans le jeu de ce renfort étranger que l’on pourrait qualifier d’«exotique» si l’on se base sur les standards habituels en matière de recrutement des clubs suisses.

Attendons le déclic

Mais: il y a aussi eu quelques lueurs d’espoir et des fulgurances. Comme vendredi dans la capitale, en fin de soirée, lorsqu’il s’est créé deux occasions en or durant la prolongation (64e et 65e). La première après avoir effacé un défenseur sur l’aile droite au moyen d’un petit tour de magie sorti de nulle part. A cet instant précis et pour la première fois dans ce championnat, l’attaquant porteur du numéro «3» a réussi à faire étalage de son potentiel technique et s’est mis en évidence autrement qu’en posant sa combativité sur la balance. Il lui manque désormais un déclic, sous la forme d’un but, pour se libérer d’un fardeau et surtout du surplus de pression qu’il doit sans doute inconsciemment s’infliger.

On peut voir les choses ainsi: Peter Schneider n’est pas le nouveau Mark Arcobello. Mais ce qu’il a montré vendredi en fin de match face au SCB laisse entrevoir quelques promesses pour la suite. Et si, malgré une première impression mitigée, Martin Steinegger ne s’était finalement pas trompé?

Berne - Bienne 1-2 tab (0-1 1-0 0-0)

Postfinance-Arena. 16 321 spectateurs.

Arbitres: MM. Wiegand, Lemelin (Can), Fuchs et Gnemmi.

Buts: 15e Kreis (Fey) 0-1, 32e Untersander (Arcobello, Blum) 1-1.

Tirs au but: Pestoni - , Hügli 0-1, Praplan -, Rajala 0-2, Mursak -, Fuchs -, Arcobello -.

Berne: Schlegel; Untersander, Blum; Andersson, B. Gerber; Burren, Koivisto; Krueger, C. Gerber; Rüfenacht, Arcobello, Moser; Praplan, Mursak, Berger; Sciaroni, Ebbett, Pestoni; Grassi, Heim, J. Gerber. Entraîneur: Jalonen.

Bienne: Hiller; Moser, Kreis; Rathgeb, Forster; Sataric, Salmela; Fey; Tschantré, Pouliot, Rajala; Hügli, Cunti, Künzle; Schneider, Fuchs, Karaffa; Ulmer, Gustafsson, Lüthi. Entraîneur: Törmänen.

Pénalités: 3 x 2’ contre Berne, 4 x 2’ contre Bienne.

Notes: Berne sans Scherwey (camp NHL avec Ottawa), Bieber ni Kämpf (blessés). Bienne sans Brunner (blessé), Neuenschwander (malade), Riat (ménagé) ni Tanner (Swiss League). Tir sur le poteau: Fuchs (16e), B. Gerber (58e).

Créé: 21.09.2019, 07h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.