Jeudi 28 mai 2020 | Dernière mise à jour 23:24

Hockey sur glace Un but pour Josi, deux assists pour Hischier

Le défenseur bernois des Preds a marqué le goal de la victoire, l’attaquant valaisan a été productif dans la défaite des Devils, Müller se bat, fin de série pour Meier, match extraordinaire et record à Montréal: l’essentiel de l’actu du hockey nord-américain

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

1. Les Suisses de la nuit

A Tampa Bay, Roman Josi a paraphé le but de la victoire (2-1) des Prédateurs de Nashville qui ont éteint le Lightning (4-1). Le défenseur bernois a exploité une passe extraordinaire de Ryan Johansen.

Yannick Weber et Kevin Fiala, les deux autres Suisses alignés par les Preds, n’ont pas augmenté leur production saisonnière.

Nico Hischier, lui, l’a fait avec les Devils du New Jersey qui ont trébuché dans l’antre des présumés modestes Red Wings de Detroit (4-3). Le joueur de centre valaisan a collecté deux assists. Il présente désormais une fiche de 10 points en autant de sorties.

Quant à son coéquipier, le défenseur zurichois Mirco Müller, il a livré le deuxième combat de sa carrière après celui du 28 novembre 2015 contre Joe Colborne alors qu’il défendait les couleurs des Sharks de San Jose. Cette fois, son adversaire s’appelait Luke Glendening.

Qui s’est imposé aux poings et aux points.

La jolie série de Timo Meier a pris fin contre les Blue Jackets de Columbus, qui se sont appropriés les deux points en Californie (3-1). L’ailier appenzellois de San Jose, qui avait obtenu au moins un point lors des neuf dernières rencontres, n’a pas été impliqué sur le seul goal des Sharks et a terminé sa soirée de travail avec un différentiel de -1.

2. Le but de la nuit

Beaucoup méritent la mention, dont les deux d’Alex Ovechkin avec Washington à Montréal. Deux goals qui ont permis au Russe de devenir la bête noire de Carey Price.

Mais on a un coup de cœur pour celui inscrit par Pierre-Edouard Bellemare avec les Golden Knights de Vegas, à St.Louis, où les Blues ont fini par sourire (5-3).

Le gazoullis suivant du club de Nevada vaut également le détour.

3. Les arrêts de la nuit

Ils appartiennent à Pekka Rinne, de retour devant le filet des Prédateurs de Nashville après avoir soigné une blessure.

A Thomas Greiss, des Islanders de New York, impeccable dans la prolongation à Pittsburgh,

A Jack Campbell, des Kings de Los Angeles, qui a dégoûté Dale Weise, des Flyers de Philadelphie.

A Michal Kempny, le défenseur des Washington Capitals, qui a courageusement volé un but à Tomas Tatar, du Canadien de Montréal, en déviant le puck avec son front alors que son équipe était en désavantage numérique et menait 4-3.

Et à Braden Holtby, le dernier rempart des Caps, qui a dit non à Max Domi à douze minutes du coup de Klaxon alors que la marque était toujours de 4-3 pour les vainqueurs de la Coupe Stanley 2018.

Au final (voir point suivant), les Habs ont finalement réussi à retourner la situation (6-4).

4. Le match de la nuit

Indiscutablement, celui entre le Canadien de Montréal et les Capitals de Washington, qui a tout simplement été extraordinaire et qui a offert un scénario déconseillé aux personnes qui souffrent de troubles cardiaques.

L’acteur principal de cette confrontation renversante et émotionnelle: un gamin de 18 ans. Troisième choix overall du dernier repêchage, le Finlandais du Tricolore Jesperi Kotkaniemi a obtenu ses deux premiers buts dans la ligue.

A la 3e minute, le joueur de centre du troisième trio 100% finlandais des Habs a expédié un tir précis hors de portée de Braden Holtby et soulevé la foule du Centre Bell.

Tout sourire une fois de retour au banc, KK a apprécié l’ovation venue des tribunes. Il est le deuxième joueur le plus jeune de l’histoire de l’organisation centenaire des Habs à avoir fait trembler les cordages. «Je ne l’oublierai jamais, c’est sûr», a répété à l’envi le rookie qui a naturellement été décoré de la première étoile. «Je n’avais jamais entendu une foule aussi bruyante qu’à cet instant-là», ajoute Max Domi.

Ce geste, il l’a accompli sous les yeux de Mario Tremblay, qui analysait la rencontre pour la chaîne de télévision RDS.

Et à la 57e minute, Kotkaniemi a permis à l’équipe québécoise, qui venait de tuer une punition mineure, d’égaliser (4-4).

Dans la dernière minute, les Habs se sont appropriés les deux points en signant deux buts en... deux secondes grâce à Max Domi (qui a profité d’une erreur d’appréciation d’Holtby) et de de Joel Armia (dans un filet désert). Ce qui constitue un nouveau record dans l’histoire de la Ligue.

La précédente marque datait de 1935.

5. Mais encore...

On a aimé...

Les mots de Gary Bettmann (si, si...). En marge du match entre les Jets de Winnipeg et les Panthers de Floride joué au Hartwall Arena d’Helsinki (4-2), le commissaire de la NHL a manifesté l’intention d’organiser des matches du championnat 2019-2020 à Prague et à Stockholm. Il a aussi dit: «Nous espérons jouer des parties hors-concours en Allemagne et en Suisse.» On ne serait donc pas étonné de voir débarquer les Prédateurs de Nashville à Berne dans 10 mois.

Le tour du chapeau réalisé par Patrik Laine devant ses compatriotes finlandais, sa famille et ses amis.

La façon avec laquelle le légendaire Teemu Selänne rend un gamin heureux.

L’entrée de Jason Pominville, des Sabres de Buffalo, dans le club des 1000.

Ron Hainsey, des Maple Leafs de Toronto battus par Dallas (2-1), qui l’a imité.

Le titre de joueur du mois d’octobre décerné à Mikko Rantanen, de l’Avalanche du Colorado. Le Finlandais de 22 ans a amassé 21 points (dont cinq buts) en 12 matches.

Le caractère des Flames de Calgary, qui ont connu une troisième période du tonnerre face à l’Avalanche du Colorado.

On a moins aimé...

Le défenseur zougois Luca Sbisa a encore été rayé de l’alignement par Barry Trotz, l’entraîneur des Islanders de New York. Il n’a pris part qu’à trois des douze parties livrées cette saison.

Mais comme les Isles ont épinglé les Pingouins de Pittsburgh (3-2 tab), il est difficile de trouver un argument qui donne tort à l’entraîneur.

L’arrière zurichois Dean Kukan, des Blue Jackets de Columbus, a vécu le même sort que Sbisa. A San Jose, il a suivi la rencontre contre les Sharks depuis les tribunes et comme ses coéquipiers ont gagné (3-1)...

Ce combat d’une autre époque dans le match Calgary-Colorado.

Créé: 02.11.2018, 08h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.