Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 12:35

HOCKEY SUR GLACE Le jeune gardien Kevin Huber signe à GE Servette

Le gardien suisse, formé à Zoug, a signé avec le club romand jusqu'au terme de l'année 2014.

Kevin Huber a signé à GE Servette jusqu'à la fin de l'année.

Kevin Huber a signé à GE Servette jusqu'à la fin de l'année. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En délicatesse avec ses gardiens en raison de blessures, Genève-Servette a engagé jusqu'à la fin de l'année 2014 le portier Kevin Huber (21 ans).

Formé à Zoug, le jeune gardien n'a jamais reçu sa chance en première équipe à cause de la présence de Jussi Markkanen dans les buts de la formation de Suisse centrale. Il a donc choisi l'exil, en 1re ligue d'abord à Herisau, puis la saison passée en LNA avec son poste de remplaçant de Benjamin Conz à Fribourg Gottéron.

Cet automne, Huber a rejoint les Rapperswil-Jona Lakers en octobre pour épauler Tim Wolf durant la blessure d'Ivars Punnenovs. Son contrat arrivant à échéance samedi, il a été contacté par Chris McSorley pour venir épauler Christophe Bays et Robert Mayer, afin de permettre aussi à ces derniers de soigner leurs soucis physiques actuels. Huber a rejoint lundi les Vernets pour un premier entraînement.

De son côté, Rapperswil-Jona a obtenu le prêt de l'attaquant Lukas Sieber (Davos) pour un mois. (SI/Le Matin)

Créé: 17.11.2014, 14h19

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.