Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 05:56

Hockey sur glace Une mécanique québécoise à production illimitée

Avec Philipp-Michael Devos et Jonathan Hazen, Ajoie a fait tomber le LHC en Coupe.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis le retour de la Coupe de Suisse, le duel est fixé presque chaque automne. Pour la quatrième année de suite, le Lausanne HC s’est vu contraint d’effectuer le déplacement en Ajoie, lieu de passage de moins en moins riant pour les invités d’un jour. Une contrainte, oui, même pour un occupant de National League. Vainqueurs en 2016 et 2018, battus entre deux - à chaque fois lors du premier tour principal - les Vaudois ont rendu les armes en prolongation. Malgré l’écart d’une ligue qui sépare les deux formations, le bilan s’avère parfaitement équilibré.

Malgré l’enchaînement de matches et de compétitions différentes – il s’agissait de la troisième de la semaine après la Champions Hockey League et le championnat – ils n’ont pas fait de ce voyage dominical une simple visite de courtoisie, un espace de détente entre deux rendez-vous importants. Preuve en est, l’entraîneur Ville Peltonen a aligné l’effectif le plus compétitif possible, avec Boltshauser devant les filets et quatre étrangers, contre deux pour le leader de Swiss League. Deux sur le papier qui en valaient toutefois bien quatre sur la glace d’un Voyeboeuf en rénovation.

Wolf décisif

Les Ajoulots ont été mis de plus en plus en difficulté à mesure que les minutes s’égrenaient. C’était attendu. Ils ont pu compter sur les arrêts décisifs du gardien Tim Wolf pour les maintenir dans le coup. Habituel. Ce qui était par contre moins prévisible, c’est que le duo québécois du HCA donne une véritable leçon de lucidité à toute l’offensive adverse.

Quand la menace s’est mise à gronder dangereusement dans leur camp défensif, les deux meilleurs pointeurs de leur division ont fait étalage de leur talent, immense. A deux reprises en l’espace d’une minute, avec à chaque fois Philipp-Michael Devos à la passe et Jonathan Hazen à la concrétisation. Sur l’ouverture du score, l’ailier s’est fendu d’une action de rupture conclue d’une rondelle dans un trou de souris au premier poteau au terme d’une présence longue de près d’une minute et demie, dont une pleine passée à patiner en infériorité numérique.

Après 13 matches de championnat et deux de Coupe, ces deux-là pèsent déjà 79 points. Face à Lausanne, Hazen a conclu sa folle semaine, débutée avec un quadruplé mardi à Olten suivi d’un doublé vendredi à Küssnacht contre Grasshopper, par un triplé face aux Lions de la Vaudoise Aréna.

Production industrielle de buts

Inconnus lors de leur arrivée en Suisse à l’été 2015, lui et son compère de centre prennent place depuis cinq saisons désormais tout en haut du classement des marqueurs de Swiss League. Le titre de LNB remporté le 1er avril 2016, c’est notamment grâce à eux. La qualification obtenue dimanche, ils y sont pour beaucoup. C’est que leur production industrielle de buts alimente directement le moral d’un groupe taillé pour s’enraciner durablement au sommet de sa catégorie de jeu.

Ce billet d’entrée pour les quarts de finales prend d’autant plus de valeur que le LHC, dominant à défaut d’être réaliste, n’a pas joué petit bras. Mené de trois longueurs au moment d’aborder l’ultime période, il s’est fait violence pour revenir au score. Ce qu’il est parvenu à faire, Jeffrey égalisant à 103 secondes de la sirène finale alors que les filets visiteurs étaient déserts depuis six secondes.

N’importe quel outsider, après avoir touché le succès de si près face à une opposition qui lui est intrinsèquement supérieure, aurait alors probablement lâché prise lors de la prolongation ou en séance de tirs aux buts. Mais avec Hazen dans son mécanisme, le HC Ajoie n’est pas un outsider parmi d’autres.

Julien Boegli, Porrentruy

Créé: 21.10.2019, 09h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.