Vendredi 16 novembre 2018 | Dernière mise à jour 11:03

Hockey sur glace Noah Rod débloque son compteur personnel

Il a fallu attendre le 11e match de la saison pour voir le grand espoir du hockey genevois (18 ans) inscrire son premier point de la saison – un assist lors du succès 5-3 fêté vendredi contre Rapperswil.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Noah Rod, est-ce un soulagement d’avoir enfin débloqué votre compteur point?

Oui, à quelque part, ça me soulage un peu. Après, je ne joue pas pour mes statistiques personnelles, mais pour faire en sorte que l’équipe gagne. Je préfère gagner et ne pas être productif que faire six points durant un match et le perdre.

Ne pas pouvoir apporter sa contribution offensive, n’était-ce pas quand même pesant?

Bien sûr. Mais tout le monde vous dira qu’il y a aussi des périodes où ça rentre plus facilement que d’autres. La seule solution quand ça ne veut pas, c’est de continuer à travailler.

Quel regard portez-vous sur votre début de saison?

C’est un peu délicat. On dit toujours que la deuxième saison, celle durant laquelle il faut confirmer, c’est la plus dure. C’est le cas pour moi. Je suis attendu au tournant. Mais voilà, ma réalité c’est le travail quasi quotidien à hautes doses pour essayer de m’imposer, car je n’ai en aucune façon une place garantie dans l’équipe. Ce n’est que comme cela que ça va fonctionner.

Visiblement, Chris McSorley apprécie votre travail puisque vous continuez à mener la troisième triplette offensive…

Il me fait confiance. Après, c’est à moi de continuer de progresser pour essayer d’exploser dans le courant de la saison.

Que dire de votre plus/minus, qui affiche un peu brillant -4 en ce moment?

Cette statistique, c’est aussi une question de chance. Sur quatre goals que l’on reçoit, je venais de poser un patin sur la glace. C’est comme ça.

Un mot encore sur le match face à Rapperswil. Heureusement que le power-play, qui vous permet de marquer trois buts, a fonctionné ce soir, n’est-ce pas?

Ouais. C’est une grosse victoire d’équipe après une mauvaise période (ndlr: trois défaites d’affilée). Ça relance le groupe. (Le Matin)

Créé: 10.10.2014, 23h35

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.