Samedi 4 avril 2020 | Dernière mise à jour 12:48

Hockey sur glace Positif au coronavirus, un joueur biennois raconte son angoisse

Diabétique de type 1, Jan Neuenschwander a été malade à cause du virus. Il s’en est bien remis.

Jan Neuenschwander a été infecté par le coronavirus. Le joueur du HC Bienne entrevoit enfin le bout du tunnel.

Jan Neuenschwander a été infecté par le coronavirus. Le joueur du HC Bienne entrevoit enfin le bout du tunnel. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je vais mieux, enfin, mais je me sens encore assez faible…», souffle Jan Neuenschwander au bout du fil. Il y a onze jours, le Davosien de 27 ans, qui a passé les quatre dernières saisons au HC Bienne, a ressenti des douleurs à la poitrine avant d’avoir des poussées de fièvres durant la nuit.

«J’ai tout de suite su que c’était ça, le coronavirus, se souvient-il. Cela a été un choc. J’ai eu peur aussi, car jusque-là cette histoire de virus paraissait encore relativement lointaine. Je ne savais pas à quoi m’attendre, ce que cela allait me faire exactement. Alors, oui, j’ai vraiment eu peur au début car c’était vraiment l’inconnue.» Le test médical effectué le lendemain confirmera qu'il s'agissait bien du covid-19.

Au final, le futur joueur du CP Berne s’en est bien sorti, d’autant plus qu’il fait partie des personnes à risques en raison du diabète de type 1 dont il souffre. «Les médecins m’ont immédiatement rassuré. Ce type de diabète, pour une personne jeune et en bonne forme comme moi, ne présente pas de risques particuliers si l’on est infecté par le coronavirus.» Reste que le coronavirus n’a rien d’une simple grippe. «J’ai eu beaucoup de fièvre, de la toux et des violentes courbatures durant les cinq ou six premiers jours. J’avais de la peine à respirer, je sentais que quelque chose n’allait pas. C’était difficile et assez angoissant. Ensuite, mon état s’est amélioré et j’ai commencé à entrevoir le bout du tunnel. Ma copine aussi a été infectée, mais heureusement ses symptômes ont été un peu moins forts que les miens. Elle va mieux elle aussi.»

Cyrill Pasche

Deuxième cas au HC Bienne

Neuenschwander n’est pas le seul membre du HC Bienne qui a été infecté par le coronavirus. Son entraîneur, Antti Törmänen, a été testé positif le dimanche 15 mars, soit un jour avant Neuenschwander. Le jeudi précédent, les joueurs et le staff du HC Bienne s’étaient encore entraînés une dernière fois avant l’officialisation de l’annulation de la saison de hockey. «Je me suis bien sûr posé la question de savoir comment et où j’avais pu attraper cette maladie, si c’était à la patinoire ou ailleurs. Forcément, il y a de bonnes chances pour que ce soit mon coach qui me l’a refilée», rigole-t-il.

Depuis deux jours, Neuenschwander ne ressent toutefois plus de symptômes du coronavirus, si ce n’est quelques restes de fatigue. «J’ai hâte de pouvoir bouger, d’aller marcher à l’air frais et de faire un peu d’exercice.»

Créé: 26.03.2020, 23h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.