Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 19:30

Hockey sur glace Rétrospective d'une saison sans champion ni feu d'artifice

La saison 2019-2020 s’est terminée abruptement jeudi. Voici les moments forts d'une campagne qui aurait pu être géniale sans la crise du coronavirus.

Le puck ne franchira jamais la ligne de but: pas de play-off, pas de champion, pas de promus ni de relégués. Une saison blanche pour le hockey suisse...

Le puck ne franchira jamais la ligne de but: pas de play-off, pas de champion, pas de promus ni de relégués. Une saison blanche pour le hockey suisse... Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?


13 septembre 2019: Morant ouvre la marque

On attendait plutôt Grégory Hofmann, la nouvelle acquisition du EV Zoug, c’est finalement un joueur de l’ombre qui s’est chargé d’inscrire le premier but de la saison 2019-2020: Johan Morant, le défenseur français du EVZ, ouvre la marque après 63 secondes de jeu à Ambri et devance Alessio Bertaggia, buteur à Lugano contre le LHC après 115 secondes de jeu.

A Langnau, le capitaine de GE Servette, Noah Rod, se distingue aussi, mais pas pour les mêmes raisons: l’international suisse écope de la première pénalité de match de l’exercice après 4 minutes et neuf secondes...


24 septembre 2019: Wingels inaugure la Vaudoise aréna

L’attaquant américain de GE Servette, Tommy Wingels, climatise la Vaudoise aréna après 10 secondes de jeu au soir de son inauguration en grandes pompes. Heureusement pour le LHC, l'enceinte, pourtant encore en rodage d’un point de vue logistique, comble les partisans du club. La nouvelle patinoire est un bijou, même si le LHC sera incapable d’y battre le rival du bout du lac cette saison: les Lions ont perdu leurs trois duels face à Genève-Servette à la Vaudoise aréna...


5 octobre 2019: le pari gagnant de Christian Dubé

Le directeur sportif Christian Dubé limoge le coach Mark French après seulement six matches dans la nuit du 4 au 5 octobre, après une performance lamentable de FR Gottéron à Ambri. Coach intérimaire dans un premier temps, Dubé se prend au jeu et reste sur le banc jusqu’au terme de la saison. Épaulé par Sean Simpson depuis le 20 octobre, il réussira à guider les Dragons de la 11e place à la 7e significative de qualification pour les play-off au soir de la 50e et dernière ronde de la saison régulière. Chapeau!


28 janvier 2020: le CP Berne limoge Jalonen

Neuf mois après le titre de champion de Suisse et trois mois après avoir prolongé son contrat avec le club de la capitale, le «professeur» Kari Jalonen est limogé par le CP Berne. En trois saisons, le coach finlandais a guidé le SCB à deux titres de champion (2017, 2019). Il sera remplacé par Hans Kossmann le 29 janvier dans l’espoir de provoquer un déclic au sein d’une équipe en difficulté depuis le début de l’hiver. Pourtant aguerri dans les missions commando, Kossmann ne parviendra pas à qualifier les Ours pour les play-off.


2 février 2020: le Jura dynamite le HC Davos en finale

Le HC Ajoie se qualifie miraculeusement pour la finale de la Coupe de Suisse après avoir éliminé Lausanne en huitièmes de finale, Zurich en quarts puis Bienne en demi-finale. Les exploits à répétition sur sa glace fétiche du Voyeboeuf, une patinoire qui suffit à gommer la différence entre la National et la Swiss League, ont propulsé le HCA, emmené par un duo génial d’attaquants québécois (Hazen/Devos), sur le devant la scène. Seul bémol: les Jurassiens ne peuvent pas jouer l’un des matches les plus importants de leur histoire sur la glace magique du Voyeboeuf.

La finale a lieu le 2 février à Lausanne. Le Jura se mobilise: plus de 8000 supporters jurassiens en délire vont porter leur équipe vers un inoubliable triomphe face au HC Davos (7-3). Un match qui restera dans la légende du hockey suisse. Personne ne le sait encore, mais il s’agira du seul titre remporté par une équipe en 2019-2020…


15 février 2020: la «patte» d’Emond

Le GSHC de Patrick Emond (54 ans), coach novice successeur de Chris McSorley sur le banc des Aigles et futur coach de la saison, devient le premier club romand officiellement qualifié pour les play-off le 15 février, deux semaines avant la fin de la saison régulière. L'entraîneur québécois a misé sur un noyau de jeunes joueurs avec lesquels il avait fêté deux titres de champion de Suisse M20 et un quatuor d’étrangers de premier plan. Le GSHC (89 points) n’a cessé d’épater et ira même jusqu’à boucler le championnat au 4e rang à deux points seulement de la première place décrochée par les ZSC Lions.


27 février 2020: tremblement de terre au LHC

Alors que le Lausanne HC s’apprête à jouer sa qualification pour les play-off le lendemain à Genève, le coach Ville Peltonen et le directeur sportif Jan Alston sont licenciés avec effet immédiat le jeudi 27 février en fin de journée. «La situation actuelle exige une nouvelle impulsion», déclare le CEO Sascha Weibel. Les deux hommes paient le prix fort pour les résultats et le spectacle décevants cette saison.

Alston était en poste depuis 2011 et son contrat courait encore jusqu’au terme de la saison 2020-2021. Quant à Ville Peltonen, nommé au poste d’entraîneur durant l’été 2018, son contrat avait été prolongé en décembre jusqu’en avril 2022. Le nouvel homme fort s’appelle Craig McTavish (61 ans), quadruple vainqueur de la Coupe Stanley en tant que joueur. Epaulé par John Fust, le Canadien ne pourra finalement diriger l’équipe que durant les deux derniers matches à huis clos de la saison régulière (une défaite, une victoire).


28 février 2020: fans écartés, huis clos imposé

Le vendredi 28 février, le Conseil fédéral annonce l’interdiction d’organiser des manifestations de plus de 1000 personnes en raison du coronavirus. La Ligue décide de jouer les deux derniers matches de la saison régulière à huis clos dans toutes les patinoires, histoire de pouvoir au moins boucler les 50 rondes de la saison régulière. Les fans de hockey sont ainsi privés des deux rondes les plus importantes de la saison tandis que quatre clubs (Lausanne, Fribourg, Lugano et Berne) sont à la lutte pour les trois places restantes en play-off. Le début des séries pour le titre est repoussé au-delà du 15 mars. L'idée qui prévaut est de les jouer à huis clos. Jusque-là, tout va encore plus ou moins bien…


Jeudi 12 mars 2020: Game Over

Jeudi 12 mars, lors d'une conférence téléphonique entre les dirigeants des 24 clubs de National League et de Swiss League, la décision est prise de tout arrêter. Il n’y aura pas de play-off, initialement prévus à huis clos. Les derniers matches de hockey ont ainsi eu lieu le samedi 29 février et le dernier but de la saison 2019-2020 a été marqué par Dominic Zwerger face à Lugano.

Le lendemain à Ittigen, le 13 mars, les représentants des clubs votent et décident de qualifier cette saison maudite de «saison blanche»: pas de champion, pas de promus, pas de relégués. Les clubs romands, avec leurs quatre représentants qualifiés pour les play-off, auraient sans doute eu un rôle à jouer dans la course au titre de champion de Suisse. Ce n'est que partie remise.

Cyrill Pasche

Créé: 15.03.2020, 15h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.