Mercredi 20 novembre 2019 | Dernière mise à jour 14:54

Hockey sur glace «Je rêve de gagner un deuxième titre avec le HCA»

Alors que la pause internationale touche à sa fin, le HC Ajoie est leader de Swiss League. Le capitaine Jordane Hauert, 33 ans, évoque le parcours prometteur du club jurassien cette saison.

Le HC Ajoie a bousculé les favoris et s'est installé en tête du classement de Swiss League.

Le HC Ajoie a bousculé les favoris et s'est installé en tête du classement de Swiss League. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après 18 matches de championnat, le HC Ajoie est en tête du classement de Swiss League. Le capitaine de la formation jurassienne, Jordane Hauert, explique pour quelles raisons le HCA a connu un excellent début de parcours. Les Ajoulots recevront Thurgovie mardi pour la reprise du championnat.

Le HCA est leader et n’a perdu qu’un seul match dans le temps réglementaire au cours des dix dernières sorties. C’était samedi dernier contre la lanterne rouge…

Cette défaite à Biasca contre les Ticino Rockets lors de notre dernier match avant la pause fait un peu tache, c’est dommage. Mais il faut accorder du crédit à cette équipe, qui travaille fort et n’est pas facile à jouer. De notre côté, nous sommes premiers après 18 matches et je pense que nous n’avons rien volé. Nous avons aligné de belles séries de victoires et battu tous les favoris, sauf Langenthal, jusqu’ici.

Vous êtes capitaine de l’équipe et portez le maillot de la première équipe du HCA depuis 2002. Comment est l’ambiance au sein du vestiaire?

Elle est excellente, nous formons vraiment un bon groupe de joueurs. Pour l’instant, tout se passe bien sportivement, mais nous devons aussi nous attendre à vivre tôt ou tard des moments plus compliqués. Ce qui me réjouis le plus, c’est de voir que des jeunes jurassiens du club, à l’image du défenseur Bastien Pouilly, se sont taillés une place et sont prêts à prendre la relève. En tant que capitaine et ancien de l’équipe, c’est quelque chose dont je suis très fier.

Si le HCA est leader, il le doit aussi à son incroyable duo d’étrangers composé des deux Québécois Devos et Hazen. N’êtes-vous toutefois pas un peu trop dépendants de ces hommes?

Au HCA, cela a toujours été ainsi. On compte énormément sur le rendement des étrangers en raison de notre budget et de notre réalité économique, tout simplement. Nous devons par contre être capables de compenser s’ils venaient à connaître une mauvaise phase. Pour l’instant, ce qu’ils réalisent est exceptionnel. Devos a déjà 48 points en 18 matches. Franchement, c’est ahurissant. Je n’ai jamais vu quelque chose de pareil!

Capitaine du HC Ajoie, le Jurassien Jordane Hauert a soulevé le trophée de champion de Suisse en 2016.

Vous avez remporté le titre en 2016. A 33 ans, pensez-vous en gagner un deuxième avant de raccrocher les patins?

Depuis que je joue en ligue nationale, j’ai entamé chaque saison avec l’espoir de soulever la coupe de champion. Et pourtant cela ne s’est produit qu’une seule fois en 16 ans. C’est dire à quel point il est difficile de gagner et encore davantage de planifier un titre. Arrivé en play-off, tout peut arriver, dans un sens comme dans l’autre. C'est imprévisible. La saison dernière par exemple, nous avons terminé la saison régulière au 2e rang avant d’être éliminés au premier tour des play-off.… Evidemment, j’aimerais revivre les émotions d’un titre, comme en 2016, avant la fin de ma carrière. Mais je ne peux rien promettre (rires).

Créé: 08.11.2019, 15h45

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.