Mercredi 20 novembre 2019 | Dernière mise à jour 03:54

Hockey sur glace Simpson: une intégration sur la pointe des lames

FR Gottéron a intronisé dimanche Sean Simpson comme nouveau membre de son staff. Ce lundi, il était déjà sur la glace. Reportage.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une patinoire embrumée avec des ombres à peine perceptibles au loin. Voici à quoi ont ressemblé les premiers coups de patins de Sean Simpson avec un écusson de FR Gottéron sur le dos. La condensation a rendu l’antre des Dragons à la limite du praticable tant le brouillard était dense.

En ce lundi matin, les travées de la BCF Arena étaient malgré tout étonnamment bien remplies pour un jour d’entraînement. Surtout avec de telles conditions. Et ce ne sont pas les résultats des Dragons ni la nouvelle patinoire qui ont attiré badauds et nombre de journalistes. Visiblement, le nom de Sean Simpson semble toujours porteur malgré ses deux années de pause.

Pour son premier entraînement, Sean Simpson est resté plus en retrait.

Quelques heures après la communication officielle de dimanche soir, une question occupait la majorité des esprits: quel rôle va avoir le nouveau venu dans l’organisation. Selon les termes officiels, Sean Simpson rejoint le staff en qualité de «coach advisor». Et sur la glace? Affable comme à son habitude, l’ancien sélectionneur national n'est pas directement impliqué dans le déroulement des opérations. Il regarde beaucoup. Une tape sur le dos de Flavio Schmutz par-ci, une petite discussion avec Philippe Furrer par-là. Le nouveau venu ne semble pas être là pour tout chambouler. La pratique est rythmée par les coups de sifflet de Christian Dubé et personne d’autre. C’est le directeur sportif devenu entraîneur qui est en charge de l’équipe. Et pas Sean Simpson. S’il y avait des sceptiques dans l’assistance, deux exercices ont suffi à le prouver.

Neuf têtes connues

Comme FR Gottéron disputait son match de Coupe de Suisse dimanche à Rapperswil et affrontera Langnau à domicile mardi, l’entraînement était bref. Très bref même. Une quarantaine de minutes pas plus. Durant les exercices, Sean Simpson est resté sur la glace avant de rejoindre le banc au moment du travail des supériorités numériques. Accoudé à la bande, il est longuement resté à scruter ses nouveaux joueurs en prenant soin d’avoir des échanges avec eux. «Je connais déjà neuf éléments que j’ai entraînés par le passé, nous a-t-il détaillé. Les autres? Je dois désormais faire leur connaissance.» Passe Ralph Stalder dans le couloir où à lieu l’interview. «Ciao Ralph, on se voit tout à l’heure?» L’intégration semble visiblement bien se passer.

Sean Simpson n'a jamais entraîné Lukas Lhotak. L'occasion de faire connaissance.

La fin de l’entraînement a vu les joueurs de FR Gottéron se placer en rond au centre de la glace avec Christian Dubé au coeur du cercle. Egalement agenouillé, l’homme au deux casquettes a parlé à ses joueurs qui vont au-devant d’un match capital contre Langnau mardi soir. Sean Simpson, lui, est resté quelque peu à l’écart en observateur aguerri. Nul doute qu’après cette période d’adaptation et d’intégration sur la pointe des lames, sa place sera de plus en plus en vue sur et hors de la glace.

Créé: 21.10.2019, 21h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.