Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Hockey sur glace Timo Meier marche sur l’eau

L’Appenzellois des Sharks marque ses 10e et 11e buts de la saison, un superbe goal de Josi, Hischier encaisse une violente charge, journée de rêve pour Rinne: l’essentiel de l’actu du hockey nord-américain.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

1. Timo Meier is on fire

La phase de mutisme de Timo Meier n’a duré qu’une partie. L’attaquant appenzellois des Sharks de San Jose a fait rougir à deux reprises la lampe face aux Flyers de Philadelphie (4-3 ap).

Il a d’abord réalisé le premier goal des Requins (1-1), le 10e de sa saison, sur son premier tir.

Il a ensuite conclu la soirée en s’appropriant le but de la victoire, le 11e de sa saison, après 13 secondes de prolongation.

Le Suisse, à qui la première étoile a logiquement été décernée, est le premier joueur de l’histoire des Sharks à présenter une statistique diabolique de onze buts (et accessoirement de cinq assists) après quatorze matches.

2. Un goal magique de Roman Josi

Roman Josi, qui a été décoré par la deuxième étoile, a inscrit le seul but du match contre les Bruins de Boston (1-0). Et quel but! Le défenseur bernois des Prédateurs de Nashville a enrhumé l’arrière-garde des «BB» avant de déjouer Jaroslav Halak.

Il s’agit du quatrième goal de la saison - le deuxième en deux parties - du capitaine des Preds.

La franchise du Tennessee, pour laquelle Yannick Weber et Kevin Fiala étaient également en uniforme, a pu compter sur le support de son gardien Pekka Rinne, qui a vécu une journée magique.

Le Finlandais a célébré son 36e anniversaire, paraphé un nouveau contrat de deux ans qui lui rapportera 10 millions de dollars et réalisé son 53e blanchissage.

Cela valait bien la première étoile.

3. Nico Hischier chahuté

Les Devils du New Jersey ont passé une mauvaise soirée à New York, où les étonnants Islanders ont célébré un cinquième succès de rang (3-0).

Le défenseur zurichois Mirco Müller a terminé la partie avec un bilan neutre alors à que l’attaquant valaisan Nico Hischier a rendu une carte de -1. L’ex-junior de Viège se souviendra surtout de sa rencontre, qui n’était pas fortuite, avec Cal Clutterbuck. L’ailier droit des Isles lui a servi toute une charge dans la période médiane.

Nino Niederreiter a patiné pendant 17’07'' avec le Wild du Minnesota, qui a étouffé les Blues à St.Louis (5-1). Mais l’ailier grison n’a pas noirci la feuille des compteurs et demeure toujours en quête de son premier but de la campagne 2018-2019.

4. Deux jubilaires

Coéquipier d’El Nino, Eric Staal a atteint le plateau des 400 buts en carrière. Le joueur de centre de 34 ans l’a fait à l’occasion de son 1106e match.

Jonathan Toews, le capitaine des Blackhawks de Chicago, a, lui, enfilé son 300e goal à Calgary contre les Flames (victorieux 5-3). Le joueur de centre de 30 ans livrait sa 806e partie dans la Ligue.

5. Mais encore...

On a aimé...

Cet arrêt de Carey Price, le gardien du Canadien de Montréal, dans la défaite face au Lightning de Tampa Bay (4-1).

Cette feinte de Ryan Hartman, des Prédateurs de Nashville, sur Zdeno Chara, des Bruins de Boston.

Ce but venu d’un angle particulier de Nicklas Backström, des Capitals de Washington qui ont grimacé contre Dallas (3-4 ap).

Le 50e blanchissage accompli par Marc-André Fleury, le gardien des Golden Knights de Vegas (3-0 contre les Hurricanes de la Caroline).

La question que nous a posé Mark Mowers, aujourd’hui dépisteur pour les Sabres de Buffalo, au Centre Bell de Montréal lors du match contre le Lightning. L’Américain avait joué pour FR Gottéron et a quitté la Suisse il y a sept ans.

On a moins aimé...

Cette charge de Jean-Sebastien Dea, des Devils de New Jersey, sur Casey Cizikas, des Islanders de New York.

L’attitude de ce Pingouin sur Mitch Marner, des Maple Leafs de Toronto (victorieux 5-0), en délicatesse avec un patin.

En parlant d’attitude, la palme de la bêtise revient incontestablement à Brad Marchand, des Bruins de Boston.

La déculottée subie par les Sénateurs d’Ottawa à Buffalo (9-2). La trouée défensive est l’une des pires de la formation aujourd’hui entraînée par Guy Boucher (ex-Berne).

Le fait que les défenseurs suisses Luca Sbisa (Islanders de New York) et Dean Kukan (Blue Jackets de Columbus, battus 4-1 à Los Angeles) ont une nouvelle fois été laissés de côté par leurs entraîneurs.

Créé: 04.11.2018, 08h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.