Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 16:55

Hockey sur glace La victoire de tous les superlatifs

GE Servette a réalisé un exploit fou en s'imposant après 96 minutes (!) à Berne pour reprendre l'avantage dans la série.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il faut parfois faire attention à ne pas gratuitement tomber dans l'emphase. Ne pas trop aligner les mots grandiloquents lorsque cela ne s'impose pas. Mais pas ce soir. Pas pour ce Berne - GE Servette tout simplement hallucinant. Au terme d'une rencontre où chacun des 42 acteurs a posé ses tripes sur la glace, ce sont finalement les Aigles qui ont quitté le rink avec un sourire jusqu'aux oreilles. Mais avec les jambes lourdes. Tellement lourdes. A Berne, les deux équipes ont bataillé durant près de 100 minutes. Il ne manquait que quatre minutes pour atteindre la fin de la cinquième période.

Cela fait plusieurs semaines que l'état d'esprit sans faille de la troupe de Chris McSorley est fort justement loué. Mais dans la capitale, le GSHC a inventé sa propre définition des mots résilience et courage. Menée à nouveau 2-0 sans franchement démériter, la formation des Vernets a une nouvelle fois remis les compteurs à égalité, comme mardi dans son antre. Mais contrairement à l'avant-veille, les Genevois n'ont cette fois-ci pas perdu lors de la prolongation. Après être passés par tous les états d'âme, ce sont finalement, les visiteurs qui ont levé les bras. Mais quel scénario! Deux minutes avant le tir libérateur de Johan Fransson, Mike Völlmin a sauvé sur la ligne un puck freiné par Robert Mayer. Etourdissant!

Voilà ainsi GE Servette avoir l'avantage dans cette série de quart de finale. Comme samedi dernier, les Grenat ont repris l'avantage de la glace aux Ours. «Ce soir, je crois qu'on a eu leur attention», a souri Chris McSorley. Et comment!

Fantastique Tömmernes

Si les Genevois venaient à avoir du succès lors de cette série de quart de finale, ils pourront également dresser une statue - on n'avait dit pas trop d'emphase... - à Henrik Tömmernes. Le roc suédois est sans cesse fantastique. Dans la PostFinance Arena, le défenseur No 7 a été largement supérieur encore. Il a fait voler en éclats ses standards pourtant très élevés. Présent sur la glace durant plus de 40 minutes (record en National League), l'arrière a justifié son rang de meilleur défenseur du championnat.

Samedi, GE Servette se présentera sur sa patinoire avec le costume de leader dans cette série. Berne a déjà prouvé qu'il avait également des arguments à faire valoir. Mais ce jeudi soir, ce sont les Genevois qui ont tapé du poing sur la table. Oui, ces Aigles ont les moyens de se débarrasser du SCB.

P.S. Il y a peut-être un ou l'autre point d'exclamation en trop dans ce texte. Mais on parie que vous ne nous en tiendrez pas rigueur.

Créé: 15.03.2019, 00h38

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.