Dimanche 16 décembre 2018 | Dernière mise à jour 20:21

Hockey sur glace Charge effroyable: «Il a le visage tuméfié, mais il va bien»

Le défenseur du HC Ajoie, victime d’une charge effroyable mardi, a rendu visite à ses coéquipiers jeudi. Son coach Gary Sheehan donne de ses nouvelles.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bastien Pouilly, le défenseur jurassien qui avait été victime d’une violente charge à la tête mardi à la 58e minute du match de Swiss League Ajoie-EVZ Academy (4-2), a obtenu son congé de l’hôpital de Delémont.

Jeudi matin, l'homme de 22 ans a même rendu une visite surprise à ses coéquipiers après l’entraînement. «Il a le visage tuméfié, mais il va bien», raconte l’entraîneur québécois du HCA, Gary Sheehan. Bastien Pouilly, qui souffre d’une commotion cérébrale, a reçu l’interdiction de faire du sport pendant dix jours. «Il n’a pas pas le droit non plus de passer du temps sur l’écran de son téléphone portable, reprend Sheehan. Mais, c’est bon signe, il n’a pas besoin de rester dans le noir, ce qui laisse penser qu’il pourrait recouvrer l’intégralité de ses moyens dans des délais raisonnables.»

Quant à Michael Rudolf, l’attaquant americano-suisse de l’EVZ Academy qui avait commis le charge, il est dans le viseur de Swiss Ice Hockey. Une procédure ordinaire a logiquement été ouverte contre lui. Le joueur de Suisse centrale avait écopé d’une punition de cinq minutes assortie d’une pénalité de méconduite de match. (nxp)

Créé: 06.12.2018, 13h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.