Lundi 17 juin 2019 | Dernière mise à jour 15:31

Hockey sur glace Yannick Rathgeb: Lugano et Bienne en pole

Le défenseur semble en bout de course en Amérique du Nord. Va-t-il revenir en Suisse? Deux clubs s'activent pour s'attacher ses services.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les New York Islanders ont placé Yannick Rathgeb (23 ans) au ballotage afin de mettre un terme à son contrat qui courait encore pour une saison supplémentaire. Sitôt cette formalité administrative accomplie, l'ancien défenseur de FR Gottéron sera libre de s'engager avec n'importe quelle autre franchise de NHL... ou n'importe quel club suisse.

Après une année passée dans l'organisation des New York Islanders, le Bernois n'a jamais vraiment eu sa chance puisqu'il n'a évolué qu'en AHL. En 32 rencontres avec les Bridgeport Sound Tigers, il n'a comptabilisé que neuf points (4 buts et 5 assists). Selon nos informations, Yannick Rathgeb semble proche d'un retour en Suisse. A l'heure actuelle, Lugano et Bienne sont les plus actifs pour l'engager, alors que Lausanne se serait également renseigné. Les Tessinois paraissent les mieux placés pour s'assurer les services de Yannick Rathgeb. Affaire à suivre. (nxp)

Créé: 14.05.2019, 19h36

Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters