Lundi 19 novembre 2018 | Dernière mise à jour 12:14

Motocyclisme Luigi Taveri: adieu grand petit homme

Le Zurichois s'est éteint ce jeudi. Il avait été champion du monde en 1962, 1964 et 1966.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Triple champion du monde 125 cm3, ami personnel de Soïchiro Honda, le Zurichois Luigi Taveri a rejoint le ciel. Victime, dimanche dernier, d’une attaque cérébrale qui l’avait laissé en partie paralysé, ce petit homme – par la taille – avait prévenu les siens, son épouse Matilda «Tilde», sa fille Blanca et son fils Luigi «Junior», que jamais il ne vivrait sur une chaise roulante. Les siens ont renoncé à l’acharnement thérapeutique et le champion s’en est allé, sereinement.

Luigi Taveri avait commencé sa carrière comme passager de son frère aîné, alors qu’il n’avait pas l’âge requis. 30 victoires et 89 podiums en GP, il avait été couronné champion du monde en 1962, 1964 et 1966. Aussi à l’aise au guidon de sa petite 50 cm3, qu’avec une 500, il suivait toujours avec intérêt les courses. En 2005, à la demande du «Matin», il avait rencontré celui qui allait devenir cette année-là son successeur suisse au palmarès du championnat du monde, Tom Lüthi: «Je me rappellerai toujours de cette journée», confie Tom depuis le Qatar, «pour les besoins de la photo, j’avais enfilé son cuir noir de l’époque et lui avais pris plaisir à vêtir ma combinaison».

Ce jour-là, comme à chaque fois, c’est Luigi qui avait dit merci. C’est désormais à tous ceux qui l’ont suivi sur les circuits d’en faire autant. (nxp)

Créé: 01.03.2018, 21h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.