Mardi 11 décembre 2018 | Dernière mise à jour 20:41

Motocyclisme Les Ducati volent et Marquez crawle

Le GP d'Autriche se déroulera dimanche sur le Red Bull Ring, du côté de Spielberg. Les essais de vendredi ont été perturbés par la pluie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les météorologues autrichiens ne se sont pas trompés: il a plu peu après la mi-journée sur le Red Bull Ring, du côté de Spielberg. Tellement qu’on a dû attendre de longues minutes avant de lancer les pilotes. Et pour cause: «Après les quatre ou cinq premiers tours, c’était fini. A certains endroits, il y a tant d’eau qu’on se retrouve en aquaplanage», explique ainsi Dominique Aegerter.


La grande première de Tom Lüthi

Pour Tom Lüthi, c’était une grande première: «Jamais je n’avais roulé la MotoGP sous la pluie et ce n’est pas inintéressant. Rapidement, j’ai trouvé un rythme assez bon – il signe le 17e chrono de la séance de l’après-midi – avec une machine 100% standard. Comme nous n’avions aucune expérience de ces conditions, il aurait été stupide de perdre du temps à chercher des réglages spéciaux. L’idée était juste de rouler pour sentir le comportement de la moto. Et comme on annonce le temps sec pour les courses, dimanche...»


Si près et si loin à la fois

17e l’après-midi, Tom Lüthi n’a signé que le dernier chrono de la séance matinale. La crise est-elle plus profonde que jamais? «Je me suis senti très bien lors de mes deux premiers runs, le travail réalisé lundi lors des tests de Brno semblait porter ses fruits. Las, quand j’ai mis le pneu plus tendre, je me suis complètement raté», explique Lüthi. Précision: avant sa descente aux enfers dans la hiérarchie, le No 12 a longtemps figuré dans le top 15.

En Autriche, Tom Lüthi a signé le 17e chrono l'après-midi et le dernier temps le matin.


Un circuit Ducati? La preuve par trois

Mon premier est une Ducati: Dovizioso. Mon deuxième est une Ducati: Lorenzo. Mon troisième est une Ducati: Petrucci. Mon tout est-il un nouveau triomphe annoncé pour la Desmosedici? A voir. Parce que sous la pluie de l’après-midi, c’est Monsieur Marc Marquez qui a rappelé à tous qu’il pouvait être à l’aise dans toutes les conditions.

Andrea Dovizioso (à gauche) et Danilo Petrucci durant la première séance d'essais libre en vue du GP d'Autriche.


KTM Moto2 2019: Trois rookies pour quatre places

La classe Moto2 va entrer dans une nouvelle ère l’an prochain. On remplacera en effet les moteurs Honda 600 cm3 par des Triumph trois cylindres 765 cm3. Pour le reste, on garde le même concept: différents constructeurs de châssis seront en lice: Kalex, KTM, Speed Up, NTS et MV-Agusta. Chez les Autrichiens de KTM, les deux teams officieusement... officiels sont connus: Aki Ajo conserve le Sud-Africain Brad Binder et accueillera l’Espagnol Jorge Martin; Hervé Poncharal a officialisé ce vendredi les arrivées de deux autres rookies en provenance de la classe Moto3, l’Italien Marco Bezzecchi et l’Allemand Phillip Oettl. Deux équipes supplémentaires, si elles trouvent le financement, devraient faire confiance à la marque autrichienne: le team du Fribourgeois Fred Corminboeuf (qui va perdre Sam Lowes) et celui de l’Espagnol Jorge «Aspar» Martinez.


«We, the riders», une campagne pour la sécurité

La F.I.M., Fédération internationale de motocyclisme, a lancé une campagne pour la sécurité routière. L’idée? Avec le soutien de ses différentes fédérations nationales et en profitant de la vitrine désormais planétaire qu’offre la compétition au plus haut niveau, rappeler que «tout le monde peut devenir champion du monde. Champion du monde de sa propre sécurité!» Le motard a toujours été l’élément le plus fragile du trafic routier. On estime que, chaque jour, 3500 personnes perdent la vie sur la route dans le monde; 23% d’entre elles sont des utilisateurs de motos. La campagne rappelle l’importance d’être vu de loin et, bien sûr, d’avoir un équipement adéquat et de l’utiliser.

(nxp)

Créé: 10.08.2018, 19h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.