Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:41

Motocyclisme Luke, le pilote qui vole plus loin que son ombre

La scène est impressionnante. Elle s’est produite jeudi, lors des essais en vue d’une manche du championnat de Grande-Bretagne, à Cadwell Park. Mossey s’en est sorti avec une fracture d’une jambe.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Luke Mossey est un habitué du BSB, le championnat britannique dont les retombées importantes font de cette compétition plus qu’une alternative au mondial superbike. Cadwell Park est l’un de ces circuits «so British», c’est-à-dire particulier, pas routier comme le toujours vénéré TT de l’île de Man, mais pas avare non plus en dénivellations, en difficultés multiples, le tout dans un décor naturel dont les arbres tiennent la vedette.

Bref, il faut oser. Et Luke Mossey (26 ans), comme d’autres – Scott Redding, notamment, qui a perdu sa place en MotoGP au terme de la saison 2018 et qui rêve d’accrocher cette année le titre britannique – ose. Las pour lui, cela s’est mal passé jeudi, lors des pré-essais. Une chute terrifiante, un pilote projeté dans les airs, un adversaire qui l’évite par miracle et une jambe fracturée, seulement.

Après un passage par l’hôpital, le pilote de Cambridge est revenu 24 heures plus tard sur les lieux de l’accident pour voir ses copains en action: «Une simple fracture au haut de ma jambe, rien de bien grave. Mais en regard de la nature du circuit de Cadwell, il est préférable de ne pas essayer de rouler ce week-end.» En revoyant les images, Mossey a eu cette ultime remarque: «Eh bien, ce fut une big one!» Une sérieuse, c’est cela Monsieur Mossey...

Créé: 19.08.2019, 11h57

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.