Vendredi 18 octobre 2019 | Dernière mise à jour 07:48

Motocyclisme Quand Marc et Alex Marquez vont à la pêche

Les deux frères, leaders de leurs catégories respectives à la veille du GP d’Aragon, ont découvert, mercredi, la pêche. Ils ont même été filmés avec un silure de plus de 51 kilos...

Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’était la première fois de ma vie que je faisais cela et, pour être tout à fait honnête, j’espère que je serai plus efficace dans ma pêche aux points, dimanche, que dans l’exercice que nous avons découvert l’autre jour», rigole Marc Marquez, qui prendra son 200e départ en GP, sur le circuit d’Aragon.

Son avance? 93 points. Ce qui signifie que s’il termine les six dernières courses de la saison à la sixième place, il sera sacré. Mais bon, ce n’est pas vraiment le genre de la maison: «Mon but, comme toujours, c’est le podium. Et, si possible, sa plus haute marche», précise le grand frère d’Alex.


ZARCO PRIÉ D’ÊTRE SPECTATEUR

La nouvelle est tombée mardi, on ne l’attendait peut-être pas: KTM a décidé de se passer avec effet immédiat des services de Johann Zarco, qui quittera – à sa demande - la maque autrichienne à la fin de l’année, quand bien même il avait un contrat encore valable pour 2020.

Décision curieuse, alors que le Français venait de réussir son meilleur week-end (8e chrono en qualification), à Misano? Pas du tout, si l’on sait que la marque autrichienne travaille tant et plus en vue de 2020 et qu’il est logique qu’un pilote qui devrait rejoindre une marque concurrente (comme testeur, voire plus si mésentente entre Lorenzo et Honda!) cet hiver, soit éloigné des prototypes actuellement en développement.

C’est le Finlandais Mika Kallio, l’un des pilotes de test de KTM, qui reprend ainsi du service dès ce week-end. Quid de 2020? Aucune décision définitive n’a été prise.


POURQUOI FERNANDEZ N’A PAS ÉTÉ PÉNALISÉ?

Comme chaque week-end, la Commission de sécurité se réunira vendredi soir et l’on devrait beaucoup y parler de la problématique des lignes vertes – placées à l’extérieur de la piste, pour la délimiter; on peut les toucher trois fois avant d’être pénalisé -, notamment suite à ce qui s’est passé dimanche dernier dans le dernier tour du GP de San Marino Moto2, entre Augusto Fernandez et Fabio Di Giannantonio.

La question a d’ailleurs été posée aux frères Marquez: «Pendant la course, quand j’ai vu la scène, on en a discutés avec Alberto (Puig, le manager du team Honda-Repsol) et Santi (Hernández, le chef technique de Marc). Je leur ai dit: ce ne sera pas facile de se débarrasser de Quartararo et Viñales; si on se trouve dans un tel cas de figure, on fait quoi? On m’a répondu: ne fais rien, parce que ça vaut une pénalité!», confie Marc.

Son frangin Alex, qui aurait pu bénéficier de la situation si une sanction avait été décidée, aimerait plus de clarté: «Il faut nous dire exactement ce qui est possible de faire, et combien de fois.» Car Fernandez, dans ce dernier tour, ne s’est pas gêné d’aller dans la zone verte. Qui aurait pu se transformer, pour lui, en carton rouge!


RAFFIN ÉQUIPIER DE TOM LÜTHI

Comme Jürgen Lingg, le patron du team Dynavolt Intact GP, l’avait annoncé dimanche dernier à Misano, on n’a pas attendu le dernier moment pour décider qui piloterait ce week-end la seconde moto du team allemand, aux côtés de Tom Lüthi.

L’Allemand Marcel Schrötter a été opéré avec succès de sa quadruple fracture de la clavicule droite – plus de deux heures et demi d’intervention – et c’est bien le Zurichois Jesko Raffin, pilote de réserve et détenteur du guidon MotoE d’Intact, qui sera en piste ce week-end: «Je ne peux bien sûr pas me réjouir de la blessure de Marcel, mais je suis impatient de découvrir la manière de travailler de l’un des meilleurs teams de la catégorie. Je suis persuadé que je vais apprendre beaucoup de choses, ce qui est important pour mon développement personnel», explique Raffin. Qui était de toute façon prévu en Moto2 ce week-end, au guidon de la NTS qu’il pilotera l’an prochain et lors des quatre GP outre-mer de cet automne.

Jesko Raffin


AEGERTER SERAIT SUR LE BON CHEMIN

Des news? «Non, rien de nouveau», répond Oliver Imfeld, le manager de Dominique Aegerter. «Mais nous sommes sur le bon chemin», ajoute celui qui a fait de DJ Bobo une star mondiale. Avec Forward MV-Agusta? «Oui...» Dont acte.

Jean-Claude Schertenleib

Créé: 20.09.2019, 10h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.