Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 05:46

Motocyclisme Une symphonie inachevée pour Valentino Rossi

L'Italien a chuté alors qu'il était en tête du GP de Malaisie, sur le circuit de Sepang.

Valentino Rossi est reparti après sa chute.

Valentino Rossi est reparti après sa chute. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les trois champions du monde 2018 sont désormais connus: après le sacre de Marc Marquez (Honda) en MotoGP lors du GP du Japon, son compatriote espagnol Jorge Martin (Honda) a été couronné en Moto3, un peu plus d’une heure avant l’Italien Francesco «Pecco» Bagnaia (Kalex) en Moto2.

La journée a d’ailleurs été placée sous le signe de Valentino Rossi. Après avoir dû consoler l’un de ses protégés, Marco Bezzecchi, battu pour le titre Moto3, Rossi a eu la double joie de voir son demi-frère Luca Marini s’imposer pour la première fois en Moto2, pendant qu’un autre de ses poulains, Bagnaia, assurait le titre mondial.

Ne restait plus que la course MotoGP, que le maître lui-même allait prendre en mains, avant de tomber (sans mal) à trois tours de l’arrivée, alors que le futur vainqueur, son grand adversaire Marc Marquez, était revenu à un peu plus de 6 dixièmes de seconde.

Une fois encore, Thomas Lüthi doit se contenter de la pire des places, la seizième, la première à ne pas rapporter de points: «J’ai connu quelques alertes au début de la course, notamment où Iannone est tombé au premier tour, avant de trouver un bon rythme. J’ai longtemps roulé avec Franco (Morbidelli), je me suis battu avec la KTM de Smith pour le dernier point, avant de perdre le contact tout à la fin, avec de gros soucis de grip. Cela posé, de tout le week-end, j’étais plus proche de ceux qui disposent de la même moto que moi et c’est ce que je dois retenir. Bien sûr qu’il y a toujours cette frustration de n’avoir pas marqué de points, mais il reste un GP, à Valence. Puis, ce sera le début d’une nouvelle histoire.»

En Moto2, Dominique Aegerter (KTM) termine quatorzième et le Zurichois Jesko Raffin à la dix-neuvième place. La dernière manche du championnat 2018 se jouera dans deux semaines, sur le circuit de Cheste, près de Valence (Esp).

Créé: 04.11.2018, 07h57

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.