Lundi 17 décembre 2018 | Dernière mise à jour 08:21

Jo 2018 Michelle Gisin: «Je n’arrive pas à y croire»

Championne olympique du combiné, Michelle Gisin avait de la peine à réaliser la portée de son exploit. Jamais une Suissesse n’avait remporté ce titre.

Michelle Gisin peinait à réaliser la portée de son exploit.

Michelle Gisin peinait à réaliser la portée de son exploit. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Michelle Gisin, quelles sont vos premières pensées après ce titre olympique?

C’est vraiment incroyable. Franchement, avant la course je ne voulais pas m’imaginer avec une médaille, je ne pensais pas y arriver. Je savais que la situation était bonne avant la deuxième manche, mais après ma chute hier en descente je me suis dit que ça ne devait pas être des Jeux olympiques faits pour moi. C’était si difficile, je n’arrive pas à y croire.

Après une très bonne descente ce matin, vous avez réalisé une manche de slalom assez incroyable. Vous gagnez avec près d’une seconde d’avance sur Shiffrin!

Et dire que j’avais tellement de peine en slalom cette saison. Mais je ne perdais pas espoir, je savais qu’une fois j’arriverai à proposer une bonne manche de haut en bas. Et c’est tombé aujourd’hui! J’aimerais vraiment remercier mon service-man qui m’a préparé les meilleurs skis pour cette course.

Après votre désillusion en descente, vous avez étrangement semblé libérée aujourd’hui?

Je m’étais mise tellement de pression pour la descente d’hier… Après la course, j’ai vraiment pu évacuer la nervosité. Parfois, les événements vous font comprendre que ce n’est pas votre jour, et parfois tout se met en place. Je suis tellement heureuse que tout ait tourné dans mon sens aujourd’hui.

Quatre ans après votre sœur, voici une nouvelle Gisin championne olympique!

Oui, c’est incroyable. Je sais qu’elle est très fière de moi et moi je suis très fière de tout le travail qu’on a accompli ensemble. Sans son aide, je n’aurais jamais pu réaliser autant de progrès dans les disciplines de vitesse. Mon frère Marc m’a aussi beaucoup aidé, ou encore Luca (ndlr: Di Aliprandini, son petit ami, skieur italien) qui m’a appris à prendre confiance en moi. Cette médaille d’or, je la partage avec toutes ces personnes.

(Le Matin)

Créé: 22.02.2018, 08h19

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.