Vendredi 25 mai 2018 | Dernière mise à jour 20:42

JO 2018 Les pom-pom girls auraient voulu voir la mer

Assaillies par les médias sud-coréens, les pom-pom girls nord-coréennes, qui assurent l'ambiance dans les tribunes des JO de Pyeongchang, ont dû renoncer à leur sortie à la plage mardi.

Pressées de questions par les médias, les cheerleaders ont dû remonter dans leur bus et rebrousser chemin.

Pressées de questions par les médias, les cheerleaders ont dû remonter dans leur bus et rebrousser chemin. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis leur arrivée en Corée du Sud la semaine dernière pour les JO, les 229 pom-pom girls attirent l'attention des médias et des spectateurs.

Aucun athlète nord-coréen n'étant engagé dans les épreuves de mardi, elles avaient prévu une journée de repos, entre balade à la plage, restaurants en ville et visites touristiques, vêtues de leurs survêtements rouges et bonnets blancs.

Horde de journalistes

Mais à leur arrivée à la plage, elles ont été accueillies par une horde de journalistes et de caméras et contraintes de renoncer à voir la mer. Pressées de questions par les médias, elles ont dû remonter dans leur bus et rebrousser chemin. «On n'a pas pu voir la plage», a regretté l'une des cheerleaders, visiblement déçue.

Vitrine d'une «diplomatie souriante» de la Corée du Nord, les pom-pom girls, triées sur le volet pour leur plastique avantageuse, créent l'événement à chacune de leurs sorties. Choyées par le régime, leur venue aux JO constitue un événement diplomatique en soi, l'un des nombreux signes de la détente amorcée entre les deux Corées pour ces Jeux.

(afp/nxp)

Créé: 13.02.2018, 12h57

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.