Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 01:42

JO 2018 Le tie-break, dernier espoir des curleurs suisses

Les athlètes du CC Genève se mesureront à la Grande-Bretagne pour une place en demi-finale la nuit prochaine.

Les Suisses ont raté par deux fois l'accession aux demi-finales mardi.

Les Suisses ont raté par deux fois l'accession aux demi-finales mardi. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'équipe de Suisse masculine, qui a raté deux chances de se qualifier pour le dernier carré mardi, devra disputer un tie-break pour accéder aux demi-finales du tournoi olympique de Pyeongchang. Le skip Peter De Cruz et ses partenaires du CC Genève se mesureront à la Grande-Bretagne jeudi dès 1h05 (heure suisse).

Présente sur le podium lors de ses cinq précédentes participations à un grand championnat (mondial ou européen), la formation genevoise s'étaient inclinée 6-5 face à l'équipe du skip écossais Kyle Smith lors de la 1re journée du Round Robin mercredi dernier. Ce succès permettra d'ailleurs aux Britanniques de bénéficier de l'avantage de la dernière pierre dans le premier end de ce barrage.

La Suède, le Canada et les Etats-Unis sont quant à eux d'ores et déjà qualifiés pour les demi-finales, qui auront lieu à 12h05 jeudi. La Suisse se frottera à la Suède de Niklas Edin, qui a remporté la phase préliminaire, si elle prend le meilleur sur la Grande-Bretagne. Le CC Genève avait écrasé les Suédois 10-3 dans le cadre du Round Robin.

(ats/nxp)

Créé: 21.02.2018, 08h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.