Jeudi 9 avril 2020 | Dernière mise à jour 00:38

Ski alpin Daniel Yule s'impose à Kitzbühel

Deuxième après la première manche, le Valaisan a réussi à s'emparer de la première place. Troisième victoire de la saison pour lui.

Daniel YUle peut lever les bras: il vient d'inscrire son nom au palmarès du slalom de Kitzbühel.

Daniel YUle peut lever les bras: il vient d'inscrire son nom au palmarès du slalom de Kitzbühel. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Énorme Daniel Yule! Dans une ambiance de folie au pied du Hahnenkamm, le skieur du Val Ferret a remporté la quatrième victoire de sa carrière, la troisième de la saison après Madonna di Campiglio et Adelboden. Deuxième après le premier tracé, le Valaisan a livré la marchandise sur le second parcours pour faire craquer le prodige norvégien Lucas Braathen (4e au final, +0''49), qui s’élançait après lui.

Au deuxième rang, l’Autriche retrouve le sourire avec la belle performance de Marco Schwarz (2e, +0’’12). Le Français Clément Noël, vainqueur l’année passée sur cette piste, complète le podium (3e, +0’’37).

Daniel Yule met ainsi un terme à 52 ans d’attente dans la station autrichienne, là où il fallait remonter à Dumeng Giovanoli en 1968 pour trouver trace d’une victoire suisse dans la plus technique des disciplines. Ramon Zenhäusern a pour sa part déçu sur une piste qui ne lui réussit décidément pas – il n’a jamais terminé mieux que 6e. Le Haut-Valaisan a skié à l’envers pour échouer au 11e rang, loin des standards auxquels il nous avait habitués.

Reto Schmidiger s’est quant à lui rassuré. Avec son dossard 46, le Nidwaldien est parvenu à accrocher une bonne 9e place. Tanguy Nef, 10e après le premier tracé à seulement 38 centièmes du podium, n’aura pas réussi à convertir ses bonnes dispositions. Le Genevois a enfourché à mi-parcours, comme à Adelboden au début du mois.

Loïc Meillard a quant à lui eu de la peine à trouver le rythme et a raté la qualification de justesse (32e, +1''42) après la première manche. Sandro Simonet (42e, +1''82), Luca Aerni (49e, +2''10) et Marc Rochat (56e, +2''86) n’avaient, eux non plus, pas passé le cut.

Créé: 26.01.2020, 14h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.