Dimanche 18 novembre 2018 | Dernière mise à jour 06:00

JO 2018 Défago: «Vivre les JO sans être athlète? Très spécial»

Le champion olympique de Vancouver raconte les particularités de son rôle d'ouvreur de la descente olympique. Avec une petite pincée au cœur.

Vidéo: Mag & Laura

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après quatre Jeux olympiques dans la peau d'un athlète, dont ceux de Vancouver où il a décroché l'or, Didier Défago vit ses premiers Jeux sans subir la pression inhérente au statut de sportif de haut niveau.

Depuis son fief, sur les pistes de ski de Morgins, il explique en quoi consiste son rôle d'ouvreur de la descente olympique. Il évoque aussi les émotions qu'il s'attend à ressentir et qui seront probablement très différentes en comparaison aux dernières épreuves olympiques auxquelles il a participé.

Retrouvez chaque jour durant les Jeux Olympiques les capsules vidéo de Mag & Laura sur Facebook et sur Youtube

(Le Matin)

Créé: 10.02.2018, 09h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.