Dimanche 18 novembre 2018 | Dernière mise à jour 06:00

JO 2018 Le bonheur de la sobriété

La trêve olympique, qui prive les skieurs de leur mosaïque de sponsors habituels, a des vertus esthétiques insoupçonnées.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une combinaison rouge, rehaussée d'une simple croix blanche sur le cœur. La sobriété a des vertus esthétiques trop souvent bafouées. Surtout dans le petit milieu du ski alpin. Sur la Coupe du monde, les spandex parasités par les marques transforment volontiers les skieurs en hommes-sandwiches.

Des sponsors en veux-tu en voilà, façon constellation de boutons sur le visage d’un adolescent prépubère. Pour peu, on frôlerait la crise d’épilepsie lorsqu’ils s’agitent sur nos écrans. Il faut bien que ces braves gens vivent, me direz-vous à raison. Oui, les skieurs comptent sur ces rentrées d’argent (trop) visibles pour faire de leur passion un métier. Reste que, une fois tous les quatre ans, il fait bon souffler visuellement.

Les Jeux olympiques sont à ce titre un havre de paix graphique. Les sponsors personnels, ainsi que ceux de chaque fédération, n’ont pas le droit de cité sur les tenues. Il en va de même pour les quelques gros partenaires de l’événement planétaire, canonnés aux accessits.

Alors, lorsque les skieurs ont déboulé ces derniers jours sur la piste olympique de Jeongseon, on se serait presque surpris à souhaiter qu’il en soit toujours de la sorte. Le corps d’un athlète, dans l’exercice empli de grâce de ses fonctions, ne mérite pas qu’on l’écorne avec une horde de logos criards.

Laisser reposer ses yeux - mieux, leur offrir l’élégance d’une abstinence bienvenue - est un bonheur trop rare pour ne pas être savouré à sa juste valeur. (Le Matin)

Créé: 09.02.2018, 15h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.