Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 18:28

Ski alpin Défago sur Cuche: «Avec lui, on va tout gagner!»

Le skieur valaisan a manié l'ironie pour commenter l'arrivée du Neuchâtelois en tant que conseiller.

Didier Défago n'est pas convaincu par l'arrivée de Didier Cuche comme conseiller.

Didier Défago n'est pas convaincu par l'arrivée de Didier Cuche comme conseiller. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Interrogé sur l’arrivée de Didier Cuche pour tenir un rôle de conseiller de l’équipe masculine de Coupe du monde, Didier Défago n’a pas mâché ses mots.

«Avec lui, on va tout gagner! (sic) Je n’ai rien contre Didier, mais la chose a été présentée de manière catastrophique par Swiss-Ski. C’est comme si moi, j’appelais Martin Rufener (ndlr: ex-chef des entraîneurs suisses) pour qu’il vienne donner des conseils à Swiss-Ski et à notre chef des entraîneur (réd: Osi Inglin)

Le champion olympique de descente estime toutefois que la présence de Cuche ne sera pas forcément inutile. «Il peut nous apporter certaines choses, j’en conviens.» Mais pour lui, le groupe de vitesse n’est pas dans une situation dramatique. «La moitié du groupe revient de blessure. Si vous avez deux mois de retard dans votre préparation, vous ne pouvez pas être devant tout de suite.» (R.Ty/si/Le Matin)

Créé: 09.12.2012, 15h52

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.