Samedi 21 juillet 2018 | Dernière mise à jour 09:47

JO 2018 Les deux Corées vont-elle défiler ensemble?

Seoul a proposé à Pyongyang de marcher côte à côte lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang. Cela s'est déjà produit par le passé.

Un défilé commun aux deux délégations aurait une portée retentissante.

Un défilé commun aux deux délégations aurait une portée retentissante. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Corée du Sud a proposé au Nord de faire défiler ensemble les deux délégations lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang. Elle souhaite aussi aligner une équipe féminine unie en hockey sur glace. «Nous avons fait plusieurs propositions y compris l'inscription d'une équipe féminine de hockey sur glace unie et un défilé commun dans le stade olympique», lors des pourparlers intercoréens mardi, a déclaré le vice-ministre des Sports Roh Tae-Kang, cité par l'agence Yonhap.

Un défilé commun aux deux délégations aurait une portée retentissante en pleine trêve olympique, alors que les JO 2018 seront ouverts le 9 février à environ 80 km de la frontière avec le Nord.

Les deux Corées, qui sont officiellement toujours en guerre, ont déjà défilé ensemble lors des cérémonies d'ouverture des JO en 2000 à Sydney, en 2004 à Athènes et en 2006 à Turin.

Le Nord avait boycotté les JO d'été de Séoul en 1988, seuls JO organisés jusque-là en Corée du Sud. (si/nxp)

Créé: 12.01.2018, 12h19

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters