Samedi 24 février 2018 | Dernière mise à jour 20:17

JO 2018 Le représentant de Tonga a refait le coup!

Comme il y a deux ans à Rio de Janeiro, Pita Taufatofua était porte-drapeau de son pays. Et comme il y a deux ans, il était torse nu, le corps huilé.

Le porte-drapeau a été fidèle à sa réputation, hier à Pyeongchang, en défilant torse nu par moins 5 degrés.

Le porte-drapeau a été fidèle à sa réputation, hier à Pyeongchang, en défilant torse nu par moins 5 degrés. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pita Taufatofua était devenu célèbre à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Rio, en 2016. Ce spécialiste de taekwondo était porte-drapeau de son pays, le Tonga (une île de Polynésie dans le Pacifique Sud), et il avait marqué les esprits en défilant le torse nu et huilé.

Présent à PyeongChang cette année encore - il s'est mis au ski de fond et a réussi à décrocher son ticket il y a quelques semaines! -, il est évidemment le seul sportif de son pays à ces Jeux d'hiver. Donc le seul porte-drapeau.

Très sollicité depuis son arrivée en Corée du Sud, Taufatofua a juré que, cette fois, il ne défilerait pas torse nu. «Je veux être encore en vie pour ma course, a-t-il dit. Je vais rester bien au chaud cette fois-ci.»

Eh bien... Taufatofua s'est bien moqué de tout le monde. Il est en effet apparu, comme il y a deux ans, torse nu et huilé, en pagne et en tongs, hier, dans le Stade olympique de PyeongChang. Le tout par moins 5 degrés...

Cette fois, c'est sûr, il aura marqué l'histoire des Jeux. A tout le moins celle de deux cérémonies d'ouverture...

Pita Taufatofua emmène ses officiels dans le Stade olympique de PyeongChang. Image: Keystone.

(Le Matin)

Créé: 09.02.2018, 13h48

Sponsorisé

«Paris Saint-Germain - Olympique de Marseille, c'est toujours chaud!»
Laurent Paganelli (55 ans) est depuis deux décennies la figure emblématique de Canal+ pour qui il officie en tant que consultant dans tous les stades de France.

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Sponsorisé

«Paris Saint-Germain - Olympique de Marseille, c'est toujours chaud!»
Laurent Paganelli (55 ans) est depuis deux décennies la figure emblématique de Canal+ pour qui il officie en tant que consultant dans tous les stades de France.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters