Dimanche 19 août 2018 | Dernière mise à jour 11:07

JO 2018 Le représentant de Tonga a refait le coup!

Comme il y a deux ans à Rio de Janeiro, Pita Taufatofua était porte-drapeau de son pays. Et comme il y a deux ans, il était torse nu, le corps huilé.

Le porte-drapeau a été fidèle à sa réputation, hier à Pyeongchang, en défilant torse nu par moins 5 degrés.

Le porte-drapeau a été fidèle à sa réputation, hier à Pyeongchang, en défilant torse nu par moins 5 degrés. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pita Taufatofua était devenu célèbre à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Rio, en 2016. Ce spécialiste de taekwondo était porte-drapeau de son pays, le Tonga (une île de Polynésie dans le Pacifique Sud), et il avait marqué les esprits en défilant le torse nu et huilé.

Présent à PyeongChang cette année encore - il s'est mis au ski de fond et a réussi à décrocher son ticket il y a quelques semaines! -, il est évidemment le seul sportif de son pays à ces Jeux d'hiver. Donc le seul porte-drapeau.

Très sollicité depuis son arrivée en Corée du Sud, Taufatofua a juré que, cette fois, il ne défilerait pas torse nu. «Je veux être encore en vie pour ma course, a-t-il dit. Je vais rester bien au chaud cette fois-ci.»

Eh bien... Taufatofua s'est bien moqué de tout le monde. Il est en effet apparu, comme il y a deux ans, torse nu et huilé, en pagne et en tongs, hier, dans le Stade olympique de PyeongChang. Le tout par moins 5 degrés...

Cette fois, c'est sûr, il aura marqué l'histoire des Jeux. A tout le moins celle de deux cérémonies d'ouverture...

Pita Taufatofua emmène ses officiels dans le Stade olympique de PyeongChang. Image: Keystone.

(Le Matin)

Créé: 09.02.2018, 13h48

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.