Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 02:19

Ski alpin Marius Robyr: «J’exige des excuses de la part de Swiss Timing»

Le président du comité d’organisation des courses de Crans-Montana est remonté contre le chronométreur officiel. Interview.

Marius Robyr est fâché et veut des excuses.

Marius Robyr est fâché et veut des excuses. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Marius Robyr, en tant que président du comité d’organisation des épreuves de Coupe du monde de Crans-Montana, n’avez-vous pas peur de passer pour un Charlot?

Pas du tout. Mais, c’est sûr, je suis fâché, car le nom de Crans-Montana est associé à cette histoire. Or, nous n’y pouvons absolument rien. Le responsable, c’est Swiss Timing. Nous, nous sommes des victimes.

Qu’attendez-vous de Swiss Timing?

Des excuses, je veux des excuses. J’ai parlé à son directeur ce mardi matin et je lui ai clairement fait passer ce message. Il m’a dit qu’un communiqué allait être envoyé et que nous serons officiellement déchargés de toute responsabilité.

Avez-vous le pouvoir de changer de chronométreur pour les courses de 2020?

Non.

Aimeriez-vous avoir ce pouvoir?

Non, car je conserve toute ma confiance en Swiss Timing. Tout s’est bien passé lors des entraînements, tout s’est bien passé dimanche durant le combiné. Samedi, c’était juste de la poisse.

Il n’empêche que l’image de votre station pourrait resté écornée. Inquiet pour la candidature pour les Mondiaux 2025?

Non, car seules 17 personnes voteront en mai 2020. Et ces personnes savent ce qu’il s’est passé et que Crans-Montana n’a strictement rien à se reprocher.

Allez-vous remettre un prix à Nicole Schmidhofer (reclassée 2e de la descente) et à Corinne Suter (reclassée 3e)?

Oui! Après les finales de la Coupe du monde, nous organiserons une cérémonie et leur remettrons leur trophée. Elles l’ont bien mérité.

Et allez-vous reprendre les distinctions remises à Joana Hählen (2e samedi) et à Lara Gut-Behrami (3e)?

Non. Donner, c’est donner, et reprendre, c’est voler. Si elles souhaitent nous rendre leur caillou, nous ne le refuserons pas. Mais il est exclu d’aller récupérer ce qu’elles ont reçu.

Créé: 26.02.2019, 12h10

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.