Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 20:18

Formule 1/Hockey sur glace «Iceman» devrait investir dans le hockey suisse

Par amitié, mais sans doute aussi par intérêt, Kimi Räikkönen est pressenti pour placer quelques billes dans le HC Kloten.

"Iceman" est pote avec l'entraîneur des Aviateurs. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les perspectives ont été révélées vendredi dans le «Tages Anzeiger»: Kimi Räikkönen pourrait investir, à court terme, dans les Kloten Flyers. Le pilote de Formule 1, qui vient de quitter Ferrari pour signer dans l'écurie suisse Sauber (dont le siège, à Hinwil, est à 30 kilomètres à peine de Kloten), avait déjà placé quelques billes, il y a quelques années, dans le HC Zoug. Logique pour celui que l'on surnomme... «Iceman»!

Selon le quotidien alémanique, qui ne donne aucun détail sur l'ampleur de cet éventuel soutien, le Finlandais est lié d'amitié avec Waltteri non pas Bottas mais Immonen, l'entraîneur en fonction des Aviateurs, relégués en Swiss League au terme de la saison passée.

Le club est d'ailleurs en pleine restructuration. Une nouvelle équipe dirigeante - six à huit actionnaires qui se partageraient les investissements - devrait être présentée à la Swiss Arena à la fin janvier prochaine. Kimi Räikkönen devrait faire partie de ces nouveaux décideurs zurichois.

Créé: 21.12.2018, 21h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.