Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 07:48

Automobilisme La révélation de Todt sur Schumi

Le président de la FIA, ami de Michael Schumacher, a raconté une anecdote récente sur le champion allemand.

Jean Todt et Michael Schumacher sont amis depuis de nombreuses années (ici en 2006).

Jean Todt et Michael Schumacher sont amis depuis de nombreuses années (ici en 2006). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans une interview à la revue allemande «Auto-Bild», le président de la Fédération internationale de l'automobile, Jean Todt, a révélé une histoire concernant Michael Schumacher.

Le Français expliqué que le 11 novembre dernier, lors du Grand Prix du Brésil, il avait assisté à l'épreuve en compagnie de Michael Schumacher.

«Je suis d'habitude très prudent avec ces choses, mais oui, j'ai regardé le Grand Prix du Brésil avec Michael en Suisse», a raconté Jean Todt.

Les deux hommes ont passé du temps ensemble dans la résidence de Schumi et de sa famille à Gland, dans le canton de Vaud.

Jean Todt n'en a pas dit plus sur l'état de santé de l'ancien pilote, cinq ans après l'accident de ski de ce-dernier. En revanche le Français ajoute avoir été surpris que la course - suivie sur une chaîne allemande - puisse être interrompue par de la publicité: «Je ne pouvais croire ce que je voyais», a-t-il dit. (nxp)

Créé: 06.12.2018, 20h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.