Dimanche 13 octobre 2019 | Dernière mise à jour 22:31

Formule 1 Hamilton gagne et s'envole au classement

Le Britannique a profité des déboires des deux Ferrari de Vettel et Räikkönen, qui ont été éliminées dès les premiers virages.

Le crash des Ferrari au départ du Grand Prix de Singapour.
Vidéo: YouTube

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Et si la saison de F1 avait connu son tournant dimanche à Singapour ? Lewis Hamilton a raflé la mise, profitant de l'abandon prématuré de Sebastian Vettel pour s'envoler au championnat du monde.

Sebastian Vettel a abandonné dès le premier tour, victime d'un départ très mouvementé qui a aussi été fatal à l'autre Ferrari de Kimi Räikkönen et à la Red Bull Max Verstappen. Trois hommes qui se sont tassés dès le départ, surpris par le jaillissement de Räikkönen, et qui n'ont pas pu éviter l'accrochage.

Sebastian Vettel, qui n'avait plus connu l'abandon depuis 19 courses, voulait frapper fort à Singapour. Et d'autant plus après avoir décroché avec panache samedi la pole position, qui aurait pu lui offrir un avantage important sur le circuit étroit et sinueux de Marina Bay, où il est difficile de dépasser.

Lewis Hamilton avait, lui, dû se contenter du cinquième rang sur la grille. Une chance, finalement, le Britannique ayant pu éviter le carambolage du départ pour se faufiler jusqu'à la première place. En tête dès le quatrième virage, le pilote Mercedes n'a plus lâché son os.

Gérant parfaitement la grosse averse du début de course, puis le retour à une piste sèche, Lewis Hamilton a constamment creusé l'écart sur ses poursuivants. La safety car, qui a dû intervenir après les accidents de Daniil Kvyat (11e tour) et de Marcus Ericsson (39e), a certes permis aux autres pilotes de revenir sur le Britannique, mais sans que celui-ci ne soit jamais inquiété.

Les 61 tours n'ayant pas pu être bouclés, le Grand Prix s'est terminé au chronomètre après deux heures de course. Vainqueur du 60e GP de sa carrière en F1, de son 7e cette saison, Lewis Hamilton s'est imposé devant l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) et son coéquipier Valtteri Bottas (Mercedes).

Le Franco-Genevois Romain Grosjean (Haas) est entré dans les points avec sa 9e place, ce qui n'a pas été le cas des Sauber. Parti en tête à queue à la mi-course, le Suédois Marcus Ericsson n'a pas pu repartir, tandis que son coéquipier allemand Pascal Wehrlein a terminé 12e et bon dernier à l'issue d'une course entachée par de nombreux abandons.

Au championnat du monde, Lewis Hamilton, qui espérait perdre le moins de points possible à Singapour, a finalement réussi à prendre ses distances sur Sebastian Vettel. Le Britannique a fait gonfler son avance de 3 à 28 points sur son grand rival allemand. Autant dire que le pilote Ferrari n'a presque plus droit à l'erreur à six courses de la fin de la saison, dont la prochaine est programmée en Malaisie le 1er octobre. (AFP/Le Matin)

Créé: 17.09.2017, 16h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.