Dimanche 15 décembre 2019 | Dernière mise à jour 09:00

GP DE FRANCE MOTO2 Thomas Lüthi s'impose au Mans

Pour la troisième fois de sa carrière, Thomas Lüthi s'impose au Mans. C'est sa septième victoire en GP. Il revient du même coup - chute de Marquez - à trois points de la tête du championnat.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Forces en présence: Moriwaki, grâce à Toni Elias, avait remporté le premier titre Moto2, mais le fournisseur japonais de châssis n’a désormais plus que deux représentants, Elena Rosell et Anthony West. Comme prévu depuis deux semaines, le team de Fausto Gresini (Gino Rea et Ratthapark Wilairot) a rejoint les rangs de Suter.

Essais: Marc Marquez est bien l’homme fort de la catégorie, il le prouve dans toutes les conditions durant ce week-end à la météo capricieuse. Avec lui, le seul à s’accrocher est Thomas Lüthi, qui échoue à 29 millièmes dans la quête de la pole position (Pol Espargaró est troisième, mais à près d’une demi-seconde). Au warm up matinal est totalement mouillé, on retrouve les deux mêmes hommes aux deux premières places. Un coup dur dans le clan Tech3, avec la violence chute de Xavier Siméon: double fracture à la main gauche, fracture du quatrième métatarse du pied gauche, le Belge souffre également d’un traumatisme du bassin.

Départ: Espargaró réussit le meilleur départ, devant Redding et Lüthi. Chute à la chicane (Corsi) puis, un peu plus loin, de Krummenacher, Di Meglio et Takahashi. Espargaró boucle le premier tour en tête, avec 1,185 d’avance sur Redding. De Angelis est troisième, devant Lüthi et Kallio. Marquez n’est «que» huitième.

2e tour: Lüthi a passé De Angelis. Marquez est neuvième.

3e tour: Lüthi est deuxième, à 624 millièmes de Pol Espargaró. Marquez est dixième, Aegerter dix-huitième.

4e tour: Chute d’Alex De Angelis, qui était quatrième.

5e tour: Espargaró, Lüthi, Redding, Smith et Rea, ils sont cinq en 1,093. Marquez est en bagarre pour la huitième place avec Zarco.

7e tour: Figure de style de Gino Rea, qui tombe un peu plus loin après une attaque de Zarco.

8e tour: Lüthi prend les affaires en mains et se ménage immédiatement une avance de 1,420. Marquez est sixième.

9e tour: Meilleur tour en course de Lüthi dont l’avance passe d’un coup à 2,378. Marquez est revenu en troisième position, Zarco dans sa roue. Pol Espargaró n’est plus que neuvième.

10e tour: Le duel Zarco-Marquez se poursuit, maintenant à l’avantage du Français, qui se retrouve sur le podium provisoire.

11e tour: Chute de Marquez à très grande vitesse. Au même moment, Lüthi améliore encore son meilleur chrono.

12e tour: Zarco fait l’intérieur à Redding pour la deuxième place, il se retrouve à 3,460 de Lüthi.

Mi-course (13 tours): Lüthi vient de prendre un tour au Tessinois Colandrea. Zarco est deuxième à 3,285, avec Claudio Corti dans sa roue. Redding est quatrième, à une seconde du podium. Aegerter est dix-neuvième.

15e tour: Zarco est revenu à 3,017 du Suisse.

17e tour: L’écart entre Lüthi reste stable. Corti est lâché.

19e tour: Zarco est revenu d’un seul coup à 1,589 de Lüthi.

21e tour: Zarco avait passé sous la barre de la seconde, mais Lüthi vient de contrer: 1,217 entre les deux hommes.

22e tour: Chute de Zarco. Corti est désormais deuxième, à 3,813.

Arrivée (26 tours): Lüthi entame le dernier tour avec 5,174 d’avance sur Corti. Redding est troisième, en solitaire. A 13 h 11’50, Thomas Lüthi s’impose pour la troisième fois au Mans, c’est sa septième victoire en GP. Il y a eu du grabuge entre Smith et Simón au dernier freinage du Raccordement, l’Espagnol termine son pensum en poussant sa moto. Aegerter sauve le point de la quinzième place.

Championnat du monde: Marquez qui ne marque pas, Pol Espargaró sixième, Thomas Lüthi fait la très bonne opération du jour. Espargaró prend le commandement (71 points), avec une longueur d’avance sur Marquez et 3 sur Lüthi.

Créé: 20.05.2012, 13h30