Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 18:28

Tennis Et si c'était enfin la bonne pour Stan Wawrinka?

En 15 ans, le Vaudois n'a jamais battu le Bâlois sur surface dur. Alors, grande première à Indian Wells?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est peu dire que Stan Wawrinka s'attaque à une montagne, dans la nuit de mardi à mercredi, pour son 3e tour du Masters 1000 d'Indian Wells. Lors de ses vingt-quatre premiers duels en carrière contre Roger Federer, le Vaudois n'est ressorti du court avec le sourire qu'à trois reprises. C'était à chaque fois sur terre battue (Monte-Carlo 2009, 2014 et Roland-Garros 2015).

Depuis son sacre Porte d'Auteuil, le triple vainqueur en Grand Chelem s'est incliné cinq fois face à son compatriote bâlois. Pire, sur gazon ou sur revêtement en dur, «Stanimal» n'a donc jamais su ou pu damer le pion au «Maître». Alors forcément, retrouver Federer aussi tôt dans le désert californien ne l'enchante guère. «Je pense que cela va être un match clairement très compliqué pour moi si on regarde tout notre passif commun, a concédé le joueur de St-Barthélémy en conférence de presse lundi. Mais c'est un beau challenge pour moi, pour la suite de la saison et savoir vraiment où j'en suis».

De retour au premier plan après sa finale - perdue - contre Gaël Monfils à Rotterdam et seulement vaincu par le futur vainqueur - Nick Kyrgios - à Acapulco, Stan Wawrinka a engrangé beaucoup de confiance ces dernières semaines. Et il y a fort à parier que son thriller victorieux lundi face à Marton Fucsovics n'aura fait qu'augmenter ce capital. «Je sens que je suis revenu à très bon niveau, que ce soit physiquement ou sur le plan du tennis, avait lâché le Vaudois après avoir battu Daniel Evans au 1er tour. Je fais partie des vieux du circuit mais les matches que j'ai perdu depuis une année n'avaient rien à voir avec mon âge (33 ans ndlr). Il me reste encore de beaux tournois à jouer.»

Sorti du court sous l'ovation de la foule lundi après un combat de 3h24', Stan Wawrinka sera naturellement un adversaire dangereux pour Roger Federer, dès 2 heures du matin mercredi. Face aux journalistes après son 2e tour facile, «RF» ne disait d'ailleurs pas autre chose. «On va retrouver un grand Stan cette année, sans aucun doute, s'il n'a pas à nouveau des douleurs ou des blessures. Il est de retour à un excellent niveau et possède tellement d'options pour finir un point. C'est un battant et un gagnant», a expliqué l'homme aux 20 titres du Grand Chelem.

Stan Wawrinka, en français avec nos confrères de la SRF, avant les retrouvailles avec Roger Federer.

Créé: 12.03.2019, 15h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.