Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 12:01

Tennis «Je lui dis pourtant que je suis quelqu'un!»

Facile vainqueur de son 1er tour à l'Open d'Australie, Serena Williams a rigolé de l'indifférence de sa fille.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Serena Williams a fait une courte représentation de 58 minutes pour battre la Russe Anastasia Potapova (WTA 90) 6-0 6-3 lundi au 1er tour de l'Open d'Australie. «J'ai bien commencé, mais elle s'est bien battue», a commenté l'Américaine, qui affrontera mercredi la Slovène Tamara Zidansek (70e) ou l'invitée coréenne Na-Lae Han (179e).

Après avoir survolé la première manche en 19 minutes, la cadette des sœurs Williams a commis plus d'erreurs dans la seconde (13 fautes directes contre 3), et a même cédé sa mise en jeu pour être menée 2-1. Mais la lauréate d'Auckland, son premier trophée sous les yeux de sa fille de 2 ans et demi, a vite débreaké et s'est imposée sans se faire peur.

«Elle ne s'en rend pas compte, tout ce qui compte pour elle c'est la pâte à modeler. Je lui dis pourtant que je suis quelqu'un!», a ironisé Serena Williams à propos de sa fille dans un éclat de rire, à l'heure de l'interview sur le Rod Laver Arena. «Dans mon quartier, je suis juste la maman d'Olympia ... et j'adore ça!»

Dans les autres rencontres de la nuit de dimanche à lundi, Naomi Osaka, la tenante du titre à Melbourne Park, a écarté la Tchèque Marie Bouzkova (59e), 6-2, 6-4. La partie a été brièvement interrompue au début de la seconde manche lorsque la Japonaise a brisé la boucle qui tient la lanière au centre du filet d'un service puissant... mais très bas.

La première vraie surprise de la quinzaine est venue du tableau masculin. Adversaire potentiel de Roger Federer en 8es de finale, Denis Shapovalov peut déjà prendre son billet d'avion retour. Le Canadien, 13e joueur mondial, a été éliminé par le Hongrois Marton Fucsovics (6-3, 6-7, 6-1, 7-6).

Toujours dans la même partie de tableau que le «Maître», Matteo Berrettini, 8e mondial et demi-finaliste du dernier US Open, s'est qualifié en écartant 6-3, 6-1, 6-3, l'Australien Andrew Harris (162e). Il affrontera Tennys Sandgren (100e) ou le qualifié Marco Trungelliti (202e) au prochain tour après un petit café australien.

jsa/afp

Créé: 20.01.2020, 06h46

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.