Jeudi 9 juillet 2020 | Dernière mise à jour 16:15

Tennis Le spectre de la saison blanche

L'Australien John Millman ne voit pas comment la compétition pourrait reprendre avant la fin de l'été. Au mieux.

Roger Federer pourra-t-il fouler le gazon de Wimbledon cette année? Rien n'est moins sûr.

Roger Federer pourra-t-il fouler le gazon de Wimbledon cette année? Rien n'est moins sûr. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Que l'on aime ou pas la façon qu'à Stan Wawrinka de se mettre en scène sur les réseaux sociaux depuis une semaine, à grands coups de «InstaLive» pendant sa période de confinement, il y a une chose que l'on peut en ressortir: le Vaudois sent qu'il ne pourra pas rejouer en compétition avant de très longs mois. Il l'a clairement laissé entendre lorsqu'il répondait aux questions de ceux qui suivaient ses péripéties et celles de son pote Benoît Paire à l'heure de l'apéro. Et il n'est pas le seul sur le circuit à penser ainsi…

L'avis de Millman

Dans un entretien accordé à l'agence «Australian Associated Press» samedi, John Millman n'a pas été jusqu'à prononcer les mots «saison blanche». Mais il en a soufflé d'autres plein de bon sens.

«Peut-être qu’à l’endroit où le tournoi aura lieu, la pandémie de Covid-19 aura été contenue. Mais si quelqu’un arrive, par exemple, d’Amérique du Sud et que dans son pays la situation n’est pas sous contrôle, alors le tournoi ne pourra pas se jouer. Vous ne pouvez pas le lancer si seulement certains joueurs peuvent être là. Je pense que c’est ça le problème. C’est comme si on devait trouver un vaccin ou attendre que le virus soit passé avant de pouvoir relancer le circuit», a analysé celui qui a failli venir à bout de Roger Federer en janvier à l’Open d’Australie.

Fin de l'été dans le «meilleur des cas»

Alors que le circuit est à l'arrêt jusqu'au 7 juin - le patron de l'ATP Andrea Gaudenzi a prévu une reprise des débats à Stuttgart et Den Bosch sur gazon -, l'Australien de 30 ans s'attend à ce que le «All England Lawn Tennis Club», qui doit tenir une réunion d'urgence au cours de la semaine à venir, annule ou au moins reporte l'édition 2020 de Wimbledon (prévue du 29 juin au 12 juillet).

Le matricule 43 au classement mondial envisage ainsi de renouer avec la compétition en août ou en septembre dans le «meilleur des cas». «Je ne nous vois pas jouer au tennis avant longtemps. Maintenant, il s'agit d'essayer de rester en forme et de vivoter avec le peu que l'on a à l'heure actuelle.»

Va-t-on jouer fin décembre?

Samedi, le toujours bien informé Christopher Clarey, confrère du «New York Times», laissait entendre sur Twitter que les plus hautes instances ne se préparaient pas à jouer cet été mais plutôt au début de l'hiver prochain. «Tellement d'incertitudes sur la saison de tennis 2020, mais ce qui est clair c'est que si le jeu reprend cette année, l'ATP et la WTA ont l'intention de jouer jusqu'à la fin du mois de décembre: en utilisant leur intersaison agendée auparavant pour essayer de faire jouer autant de tournois que possible.»

JSa

Créé: 29.03.2020, 18h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.