Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 00:18

Tennis Roger Federer: «Je serai au top à l'US Open»

Le tennisman bâlois était désabusé après sa défaite, la plus rapide qu'il a concédée depuis 2003.

Roger Federer: «J'ai juste quitté le court...»

Roger Federer: «J'ai juste quitté le court...» Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Quand ce genre de résultat arrive, on s'en va et on se dit: «C'est quoi le plan?» Mais je ne sais pas... J'ai juste quitté le court.» C'est un Roger Federer désabusé qui s'est présenté devant les médias, après avoir perdu son 8e de finale face au Russe Andrey Rublev (3-6 4-6 en 62 minutes). Il s'agit là de sa défaite la plus rapide depuis 16 ans: en janvier 2003, au premier tour du tournoi de Sydney, le Bâlois s'était incliné 2-6 3-6 en 54 minutes face à l'Argentin Franco Squillari.

Alors que l'US Open arrive (du 26 août au 8 septembre), Federer (38 ans) disputait son premier tournoi depuis sa mémorable finale à Wimbledon contre le Serbe Novak Djokovic, perdue au tie-break du 5e set, après quasiment cinq heures de jeu 7-6 (7-5) 1-6 7-6 (7-4) 4-6 13-12 (7-3).

«J'aurai quelques jours de repos avant l'US Open, c'est une certitude. Mais je vais m'entraîner et travailler durement, c'est exactement ce dont j'ai besoin pour l'Open», a encore dit Federer, déjà couronné dans l'Ohio à sept reprises, dont la dernière fois en 2015.

UN peu plus tard, dans une interview accordée à la chaîne alémanique SRF, Federer tenait à dédramatiser la situation: «Je suis dans les temps, assurait-il. J'aurais évidemment préféré disputer plus de matches, mais j'en ai déjà joué 45 cette saison, cela devrait donc aller. Je serai en pleine possession de mes moyens physiques à l'US Open, j'en suis convaincu.»

Le champion suisse aux 102 titres en carrière a été cueilli à froid en étant mené 2-0 après avoir perdu sa première mise en jeu. A 4-1, il s'est un peu ressaisi et a réussi à marquer deux autres jeux avant de céder le premier set. Mais Rublev a pris la première fois le service de Federer au 7e jeu pour mener 4-3, puis 5-3 dans le second set. C'était alors quasiment terminé, et le jeune Russe, finaliste à Hambourg cette année, a conclu à sa première balle de match.

Rublev: «Je l'ai vu, pas seulement à la TV»

Rublev (21 ans, ATP 70), vainqueur de son seul tournoi en carrière à Umag en 2017, était, lui, aux anges: «C'est un sentiment incroyable d'affronter une telle légende que Roger. Au moins 99% du public le soutenait. C'est ma plus grosse victoire et la plus forte émotionnellement. Je ne peux pas imaginer à quel point c'est un vrai champion et une vraie légende, parce que j'imagine à peine la pression qu'il a tous les jours. Je veux dire... Savoir que vous êtes Roger, que tout le monde vous regarde et que vous devez prouver votre valeur tous les jours. Lui, il arrive à faire ça depuis des années. C'est quelque chose de vraiment incroyable. Maintenant je l'ai affronté et je l'ai vu, pas seulement à la TV, et c'est vraiment une légende. Même la manière dont il a pris la défaite. Je ne sais pas, on est à un autre niveau. Il m'a juste dit «Ne t'inquiète pas». de manière un peu amusante. C'est tellement incroyable.»

Créé: 16.08.2019, 13h10


Sondage

Selon vous, qui mérite de remporter le prix "The Best FIFA"











Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.