Lundi 12 novembre 2018 | Dernière mise à jour 18:30

Tennis Sans jouer, Serena Williams repasse en tête

Au repos depuis février, l'Américaine va dépasser Angelique Kerber. Tout cela parce que le tournoi de Stuttgart a lieu une semaine plus tard...

Sans jouer, Serena Williams (à g.) reprend la place de No 1 mondiale à Angelique Kerber (à dr.).

Sans jouer, Serena Williams (à g.) reprend la place de No 1 mondiale à Angelique Kerber (à dr.). Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon le classement officiel mis à jour lundi matin par la WTA, Angelique Kerber est toujours No 1 mondiale, juste devant Serena Williams.

Mais si l'on se réfère au site qui publie le classement live, l'Américaine a repris le commandement, au détriment de l'Allemande. Et cela sans avoir disputé le moindre match depuis son triomphe à l'Open d'Australie, le 28 janvier!

Cette bizarrerie s'explique par le fait que le tournoi sur terre battue de Stuttgart, qui commencera le lundi 24 avril, a lieu une semaine plus tard que l'année passée. Du coup, c'est avec une semaine d'avance qu'Angelique Kerber perd les 410 points que lui avait rapportés sa victoire en 2016.

Serena Williams (qui stagne à 7010 points) passe donc devant Angelique Kerber (retombée à 6925 points). La cadette des sœurs Williams entamera lundi prochain sa 317e semaine en tant que No 1 mondiale. (Le Matin)

Créé: 18.04.2017, 15h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.