Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 20:42

TENNIS Stan: «C'était une bataille»

Stanislas Wawrinka est revenu dans la nuit de vendredi à samedi sur sa victoire en quart de finale du tournoi de Madrid contre Jo-Wilfried Tsonga (6-2 6-7 6-4).

Le Vaudois est allé au bout de lui-même avant de pouvoir lever les bras au ciel.

Le Vaudois est allé au bout de lui-même avant de pouvoir lever les bras au ciel. Image: AFP

Berdych a peur de Stan

C'est donc Tomas Berdych que rencontre Stanislas Wawrinka, samedi à 19h, en demi-finale du tournoi de Madrid. Et ça préoccupe le Tchèque.

A peine avait-il renversé Andy Murray (7-6 6-4), que Berdych a dû se projeter vers son prochain match contre Stan, tombeur de Jo-Wilfried Tsonga (6-2 6-7 6-4) tard dans la nuit de vendredi à samedi.

«Stan est actuellement en très grande forme et il joue super bien. Il sera très, très dur à stopper», estime le 9e mondial, qui encense le revers à une main du Vaudois - «L'un des plus beaux du circuit» - et, tant qu'à faire, toute sa panoplie de joueur: «Stan est fait pour la terre battue.»

Tomas Berdych a pourtant déjà battu Stanislas Wawrinka en simple cette année. C'était à Genève, en Coupe Davis (6-3 6-4 3-6 7-6), sur dur et en trois sets gagnants. Les conditions étaient donc bien différentes, mais le Tchèque veut absolument «trouver un peu de confiance dans cette victoire» afin de préparer au mieux sa demi-finale madrilène. Et de se rassurer, un peu. / J.C.

Tomas Berdych n'est pas rassuré à l'idée de devoir affronter Stan Wawrinka. (Image: AFP )

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Brillant vainqueur du Français Jo-Wilfried Tsonga en quart de finale du tournoi de Madrid (6-2 6-7 6-4), Stanislas Wawrinka a jugé sa prestation «bonne pendant deux sets et demi».

Elle fut pourtant excellente pendant la quasi-totalité de la rencontre. «J'ai bien joué pendant deux sets et demi, puis je me suis mis à penser à la victoire et j'ai commis quelques erreurs en fin de match», a-t-il rectifié. Point d'orgue de cette «bataille», selon les propres déclarations du 15e joueur mondial, un tie-break perdu de justesse au deuxième set (11-9). «C'était vraiment très difficile. J'essayais de rester dans le match mentalement tout en le mettant au défi physique afin de pouvoir le breaker», a concédé Stanislas Wawrinka, qui trouva néanmoins les ressources nécessaires pour s'adjuger le troisième set, et donc la partie.

Douleurs à la nuque

En demi-finale, ce samedi soir (19 h), le Vaudois rencontrera le Tchèque Tomas Berdych (6e mondial). Un adversaire contre lequel il s'est incliné deux fois cette année en Coupe Davis (une fois en simple, une fois en double).

«Ce sera une rencontre intéressante. J'espère être frais en début de match et me sentir bien physiquement. C'est le plus important. Je ressens quelques douleurs (ndlr.: notamment à la nuque). On verra comment se passe la nuit.» En finale, dimanche, le vainqueur de Berdych-Wawrinka sera opposé au vainqueur du duel espagnol Nadal - Andujar.

Créé: 11.05.2013, 10h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.