Lundi 17 juin 2019 | Dernière mise à jour 15:59

Tennis «Aurait-il été juste de tout repousser?»

Vainqueur convaincant d’un bon Jan-Lennard Struff (6-4, 6-4, 7-6), Roger Federer n’a pas esquivé les deux sujets chauds du moment: la programmation et l’hypothétique création d’un syndicat des joueurs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roger Federer, tout le monde ou presque a souffert aujourd’hui et vous avez gagné dans des conditions parfaites. Êtes-vous un privilégié?

Oui, on peut le dire comme ça. Mais est-ce que j’ai mérité cette programmation? À 36 ans et avec ma carrière, je le crois aussi. Et puis surtout, qui pousse pour me placer en soirée, l’organisation, les télévisions? Je ne sais pas. Mais ce n’est pas moi. Je fais part d’une préférence, comme d’autres. Par contre, je ne décide de rien. Et je le répète, j’étais parfaitement prêt à disputer mon match durant la journée. Si je vais m’entraîner à Dubaï par 45 degrés, c’est justement pour encaisser des journées comme aujourd’hui à 38 ou 39 degrés. Après, j’ai vu en effet que c’était dur pour tout le monde. Ce sont des choses qui arrivent en Australie. Le problème, c’est que sous cette chaleur, ton corps peut tout d’un coup avoir une réaction bizarre. Et pour éviter ça, tu ne peux pas vraiment te préparer.

Monfils, Djokovic et d’autres ont dénoncé des conditions dangereuses. Le direction du tournoi aurait-elle dû intervenir?

Je ne sais pas. Je suis dans les vestiaires et j’entends deux sons de cloches. Ceux qui disent: c’est le début de saison: si tu es bien préparé, tu dois pouvoir supporter de telles chaleurs. Puis les autres, qui trouvent que nous prenons trop de risques et qu’il faudrait intervenir. Franchement, je n’arrive pas à trancher. Qu’aurait-il fallu faire? Arrêter les parties sur les petits courts et les repousser au lendemain ou en soirée? Mais est-ce juste que les meilleurs jouent sous le toit des trois grands courts et les autres prennent du retard, finissent à trois heures du matin et se fatiguent? Je ne suis pas sûr.

Suite à l’intervention de Novak Djokovic lors du conseil de l’ATP, un débat est né autour du prize money distribué en tournois. Vous paraît-il suffisant?

Cela dépend dans quel tournoi.

En Grand Chelem…

Les tournois du Grand Chelem pourraient payer plus, clairement. Mais ce n’est pas le moment d’en parler et ils le savent. Nous avions trouvé un bon accord, qui convenait à tout le monde et qui semble avoir vécu. Le processus de redistribution des revenus n’est plus tout à fait le même et les joueurs vont devoir, une fois encore, se serrer les coudes pour faire entendre leur voix; ce qui ne se fera pas en un jour. Ce sont des cycles et, très honnêtement, je trouve ça usant. Peut-être que les tournois du Grand Chelem devraient considérer les joueurs de manière un peu plus constante. Mais bon, ce n’est pas un drame, les relations sont cordiales. Il s’agit juste d’une histoire sans fin.

Et la création d’un syndicat de joueurs indépendant, comme l’a semble-t-il proposé Novak Djokovic : est-ce la bonne solution?

Je crois que c’est surtout important que les joueurs parlent entre eux. S’ils ne se parlent pas, les choses stagnent. On pourrait trouver un moyen de créer des réunions improvisées, dans les vestiaires ou autre. Mais en réalité, c’est compliqué de s’organiser sur le moment avec les agendas des uns et des autres. Il est simplement impératif que tous les joueurs prennent le temps de se parler. C’est une bonne chose, peu importe le sujet. Je soutiens toute initiative qui encourage le dialogue. (nxp)

Créé: 18.01.2018, 17h13

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.