Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 09:56

Tennis Belinda Bencic finaliste au bout du suspense

Au Luxembourg, la Saint-Galloise a battu la prodigieuse Ukrainienne Dayana Yastremka au tie-break du 3e set.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Belinda Bencic s’est qualifiée vendredi soir pour la finale du Luxembourg Open, doté de 250’000 dollars et disputé sur surface dure intérieure, dans la capitale du Grand-Duché. La Saint-Galloise de 21 ans, 47e mondiale, a battu l’Ukrainienne Dayana Yastremka (18 ans/WTA 66), considérée comme phénoménale par la plupart des observateurs du tennis, 6-2 3-6 7-6 (7/5), un score qui témoigne bien de l’intensité et de l’indécision de cette rencontre. La Suissesse n’a eu besoin que d’une seule balle de match pour obtenir gain de cause. Suite à un changement de programme et à une inscription tardive, faute d’avoir reçu une wild-card (toutes les invitations étaient déjà attribuées), Belinda Bencic a dû passer par les qualifications pour atteindre le tableau principal. Elle a donc déjà livré la bagatelle de sept matches au Benelux. Ce paramètre va peut-être peser lourd dans la balance samedi en finale. La droitière alémanique croisera sa raquette à celle de Julia Görges (29 ans/WTA 9), tête de série numéro un du tableau. L'Allemande a écarté en demi-finale la Canadienne Eugenie Bouchard - une «revenante»! - 6-7 7-5 6-1. Les deux joueuses en sont à un partout dans leurs confrontations directes.

Créé: 19.10.2018, 22h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.