Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 09:06

Tennis Belinda Bencic: «Cette pause fait du bien à mon corps»

La Saint-Galloise s'est livrée à «Blick» depuis Bratislava, où elle est confinée depuis plus de deux mois.

Belinda Bencic n'a plus rejoué en compétition depuis le 27 février.

Belinda Bencic n'a plus rejoué en compétition depuis le 27 février. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Belinda Bencic s’est tue, ces dernières semaines, parce qu’elle n’estimait «pas convenable de parler de sport» par les temps qui courent. La Saint-Galloise, 8e joueuse mondiale, a brisé le silence depuis Bratislava, où elle est confinée depuis plus de deux mois en compagnie de Martin Hromkovic, son amoureux et préparateur physique. Après avoir envisagé de rester aux Etats-Unis après l’annulation du tournoi d’Indian Wells, comme elle l’explique dans une interview à «Sonntagsblick», Bencic a donc opté pour la Slovaquie, sa patrie d’origine, tandis que ses parents rentraient en Suisse.

A Bratislava, le confinement s’est accompagné de «règles sévères», assouplies ces derniers temps. «Depuis deux ou trois semaines, nous avons le droit de jouer dehors, explique la droitière de 23 ans. Je m’entraîne trois ou quatre fois par semaine, une heure par jour.» Belinda Bencic, qui a déjà connu de nombreux pépins physiques au cours de sa carrière, prend les choses du bon côté: «Je sens que cette pause fait du bien à mon corps, dit-elle. Tous les petits bobos sont soignés. Lorsque j’ai recommencé à jouer, le niveau n’était pas très élevé, mais je me suis vite remise dedans. Comme il n’y aura pas de tournoi pour un bon moment encore, je me sens en fait très détendue.»

Détendue au point de laisser son esprit vagabonder loin du tennis: «Il y a aussi des jours où je ne suis pas motivée et où je resterais plus volontiers sur le canapé», admet celle qui a profité de cette pause forcée afin de se perfectionner aux fourneaux, en particulier dans la confection de gâteaux. «Avant, je devais appeler ma mamie pour chaque plat, pour lui demander comment on faisait, rigole-t-elle. Maintenant, j’y arrive parfaitement et j’en suis super fière!»

Peinture acrylique et comédies romantiques

La Saint-Galloise s’est aussi mise à la peinture acrylique. Avec Martin, ils regardent des comédies romantiques. Son dernier match officiel remonte à bientôt trois mois, puisqu’il s’agit de sa défaite contre Svetlana Kuznetsova en quart de finale à Doha, le 27 février passé.

Et la joueuse, à l’image de plusieurs de ses consœurs et confrères, ne semble pas très optimiste quant à une reprise possible des tournois en août aux Etats-Unis. «Là-bas, la situation est encore tout sauf idéale. La WTA annoncera ses prochaines décisions en juillet mais, pour être honnête, je ne compte pas sur un retour rapide sur le circuit. Au mieux quelques tournois à la fin de l’année», estime Belinda Bencic, qui s’imagine plus volontiers disputer les interclubs et des «tournois nationaux» en Suisse, cet été.

En attendant, les esprits ont le droit de fonctionner. Interrogée quant à l’idée de fusion entre l’ATP et la WTA, notamment soutenue par Roger Federer, Bencic se montre raisonnablement enthousiaste. «Je suis d’accord avec Roger, ce serait logique, parce que les gens s’y perdent un peu avec les deux organisations, dit-elle. Il serait bon que les femmes et les hommes disputent les mêmes tournois, avec les mêmes dotations. Mais naturellement, beaucoup de points doivent encore précisément être abordés.»

S. M.

Créé: 17.05.2020, 11h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.