Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 10:54

Tennis Djokovic et Thiem poursuivent sereinement leur route

Après un début de match timide, le No 1 mondial n'a fait qu'une bouchée de Sascha Zverev. Il affrontera l'Autrichien en demie.

Novak Djokovic (à gauche) et Dominic Thiem unis dans l'efficience.

Novak Djokovic (à gauche) et Dominic Thiem unis dans l'efficience. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tranquille comme Novak Djokovic. Sous le soleil parisien, le Serbe s'est aisément qualifié jeudi pour les demi-finales de Roland-Garros en s'imposant 7-5 6-2 6-2 face à l'Allemand Alexander Zverev en 2h09' sur le court Philippe-Chatrier. Il n'a toujours pas concédé le moindre set et fait son retour dans le dernier carré pour la première fois depuis 2016.

Novak Djokovic a pourtant eu un début de rencontre tout sauf évident. Face au vainqueur du dernier Geneva Open, le No 1 mondial a peiné, sauvé trois balles de break avant de lâcher sa mise en jeu (4-5). Mais Sascha Zverev n'a pas su conclure, offrant même la première manche au natif de Belgrade sur un point qui faisait suite à un smash horrible.

Il n'en fallait pas plus pour lancer la machine Djokovic, qui a profité d'une double-faute de Zverev pour faire le break d'entrée dans le 2e set. Et derrière, «Nole» n'a plus jamais regardé dans le rétro. «C'était un vrai challenge pour moi de retourner son service. Je ne pensais pas à demain ou à vite finir cette rencontre. Je suis content d'être en demi-finale.»

Dominic Thiem tient son rang

La dernière alternative au «Big Three» se nomme Dominic Thiem. Le finaliste de l’édition 2018 s’est qualifié sans souci pour sa quatrième demi-finale de suite à Roland-Garros. L’Autrichien s’est défait en trois sets d’un Karen Khachanov qui n’a jamais retrouvé «la zone» dans laquelle il avait évolué contre Juan Martin Del Potro (6-2, 6-4, 6-2).

Vainqueur à Indian Wells et à Barcelone, Dominic Thiem avait attaqué son printemps dans la peau du favori de ce Roland-Garros (avec Nadal, favori ad aeternam). Puis ses défaites contre Djokovic à Madrid et surtout contre Verdasco à Rome avaient un peu terni sa réputation. Ce n’était sans doute qu’un recul en trompe-l’œil. La prestation proposée ce jeudi par l’Autrichien risque en effet de marquer les esprits.

Derrière ses classiques – service lifté indomptable et coup droit supersonique – «Domi» a comblé le public du Lenglen par ses variations côté revers. Des variations de hauteurs qui ont complètement dérouté le Russe. «C’est un bonheur d’être de retour dans le dernier carré à Paris, glissait «Monsieur Mladenovic» au micro de Cédric Pioline. Et ça me va très bien de rejouer vendredi, je ne me sens pas du tout fatigué.» Novak Djokovic est prévenu.

Créé: 06.06.2019, 17h22

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.