Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 09:06

Tennis Djokovic No 1 mondial deux ans après

Le forfait de Rafael Nadal à Paris-Bercy garantit au Serbe de reprendre le trône de l'ATP.

Djokovic profite du forfait de Nadal

Djokovic profite du forfait de Nadal Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Rafael Nadal a annoncé son forfait pour le Masters 1000 de Paris à quelques heures de son entrée en lice mercredi, ce qui assure au Serbe Novak Djokovic de retrouver la place de No 1 mondial dès lundi, après une deuxième partie de saison époustouflante.

«J'ai senti quelque chose aux abdominaux depuis quelques jours, surtout au service. Les médecins m'ont recommandé de ne pas jouer», a déclaré le Majorquin, qui n'est plus apparu en compétition depuis son abandon en demi-finales de l'US Open début septembre.

Djokovic n'avait besoin que de passer un tour de plus que Nadal pour retrouver la place de No 1 deux ans après l'avoir lâchée, ce qu'il a fait mardi en se qualifiant pour les 8e de finale. (AFP/nxp)

Créé: 31.10.2018, 16h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.