Vendredi 3 avril 2020 | Dernière mise à jour 06:12

Tennis Dopage: Federer a été l'un des plus contrôlés en 2019

Le Bâlois a subi 29 contrôles durant l'année dernière. Seuls quatre joueurs ont été plus testés que lui.

Roger Federer a souvent dû donner son sang en 2019.

Roger Federer a souvent dû donner son sang en 2019. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En matière de dopage, l'ITF (l'International Tennis Federation) publie chaque année ses statistiques concernant le nombre de contrôles effectués. Ces chiffres, qui viennent d'être publiés, montrent qu'en 2019, 1580 joueurs et joueuses ont reçu au moins une fois la visite d'un contrôleur.

Parmi les joueurs les plus surveillés, on retrouve Roger Federer qui a subi 29 contrôles (9 en tournois et 20 en privé). Seuls quatre joueurs ont du se soumettre à plus de tests que lui: le Sud-Coréen Hyeon Chung et la Slovaque Viktoria Kuzmova (34 fois), l'Allemand Jan-Lennard Struff (31) et sa compatriote Julia Georges (30).

Dans le top 5 mondial, chez les hommes, Rafael Nadal (ATP 2) a lui aussi été contrôlé à 29 reprises, comme Federer. Le No 1 mondial Novak Djokovic a été testé 24 fois, alors que le No 4, Dominic Thiem, a été contrôlé à 22 reprises et le Russe Daniil Medvedev (ATP 5) 18 fois.

Chez les dames, la No 1 mondiale, l'Australienne Ashleigh Barty a elle aussi été contrôlées à 29 reprises. Derrière elle, la No 2, Simona Halep a vécu cette contrainte 27 fois, Karolina Pliskova (WTA 3), 28 fois, Bianca Andreescu (WTA 4), longtemps blessée, 12 fois et Sofia Kenin (WTA 5), 22 fois.

Côté Suisses, 29 joueurs et joueuses font partie de ces statistiques. Si Federer, on l'a vu, domine le classement, Belinda Bencic et Stan Wawrinka le suivent avec 23 contrôles chacun. On trouve ensuite Jil Teichmann, 15, Stefanie Vögele, 14 et Viktorija Golubic, 8.

De manière générale, les chiffres 2019 montrent que les contrôles s'intensifient et pas seulement auprès des joueurs et joueuses les mieux classés. 146 professionnels, soit près de 10 pourcent, ont subi plus de 20 tests. De quoi rassurer les amoureux d'un sport propre.

Yves Desplands

Créé: 26.02.2020, 18h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.