Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 18:33

Tennis Federer a été grand. C'est l'heure d'être immense

Le Bâlois a effectué son échauffement dimanche midi avant sa finale contre Novak Djokovic à Wimbledon.

Image: Jérémy Santallo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est le grand jour pour Roger Federer. Flanqué de Severin Lüthi, le Bâlois est arrivé sur le site d'Aorangi Park à 11 heures (midi en Suisse). Les deux hommes étaient suivis de près par Michaël Llodra, son partenaire d'entraînement jeudi. «Ben alors, tu ne mets pas ta casquette Barilla pour les entraînements», a lancé le Français, taquin, au coach bernois.

Au moment où «RF» a pénétré sur le gazon du court 15, Ivan Ljubicic était déjà là depuis quelques minutes en compagnie de Thomas Enqvist. Le Suédois de 45 ans, ex-4e joueur mondial en 1999, a tapé des balles pendant 45 minutes avec le «Maître», très relax comme à son habitude. Après quelques photos, Roger Federer s'est éclipsé à 12h51.

Il fallait être grand pour bouter Rafael Nadal hors du tournoi, il faudra assurément être immense pour triompher du No 1 mondial Novak Djokovic. Le Bâlois n'a jamais battu les deux joueurs dans un même Grand Chelem. Seul un homme y est parvenu. Il s'appelle Stan Wawrinka. Roger Federer s'inspirera-t-il de son compatriote?

Créé: 14.07.2019, 13h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.