Dimanche 17 décembre 2017 | Dernière mise à jour 02:28

Tennis Federer file en quarts de finale à Shanghaï

Le Bâlois n'a eu aucune peine à se défaire de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov au 3e tour.

Vidéo: AP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Roger Federer sera présent au rendez-vous des quarts de finale à Shanghaï. Le no 2 mondial n'a laissé aucune chance à l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov (ATP 41), battu 6-4 6-2 en 61' jeudi au 3e tour de l'avant-dernier Masters 1000 de la saison. Il se frottera vendredi à Richard Gasquet (ATP 31), tombeur en trois sets de son compatriote Gilles Simon (ATP 47) en 8e de finale.

S'il évolue dans le même registre que dans ses deux premiers matches, Roger Federer ne devrait pas trembler face au Français. Vainqueur de 15 de leurs 17 affrontements, il reste sur sept succès face au Biterrois, qui n'a pas battu le Maître depuis le printemps 2011.

Intouchable sur son service

Federer n'a mis que 61' pour décrocher son cinquième succès en autant de confrontations avec Alexandr Dolgopolov, face à qui il n'a jamais perdu le moindre set. Il s'est montré extrêmement performant sur son service, passant pas moins de 80% de premières balles et armant 11 aces. Il a dû faire face à une seule balle de break, alors qu'il servait pour le gain du premier set à 5-4: Alexandr Dolgopolov a gâché cette unique occasion en commettant la faute en coup droit.

Auteur de 25 coups gagnants pour 19 fautes directes, Roger Federer a su mettre le fantasque Ukrainien d'entrée sous pression dans cette partie, conscient du danger que peut représenter un adversaire capable d'armer un coup gagnant dans presque n'importe quelle position. Concentré et agressif dès ses premiers coups de raquette, l'homme aux 19 titres du Grand Chelem a pu signer le break dès le premier jeu pour s'imposer en patron.

Alexandr Dolgopolov, qui n'a inscrit que 9 points à la relance dans cette rencontre, a résisté un peu plus longuement dans le deuxième set. Il écartait les deux premières balles de break que se procurait son adversaire, mais cédait sur la troisième à 2-2. Roger Federer concluait même cette rencontre au pas de charge, signant son troisième break de l'après-midi dans l'avant-dernier jeu en lâchant un superbe retour de revers le long de la ligne.

Nadal impérial

Rafael Nadal (ATP 1) n'a pas non plus tremblé pour décrocher son ticket pour les quarts de finale. Le vainqueur de l'US Open a écrasé l'Italien Fabio Fognini (ATP 28) 6-3 6-1 en 63' de jeu, cueillant ainsi son 14e succès consécutif sur le circuit. Il n'a perdu que 12 points sur son engagement jeudi, effaçant les deux balles de break auxquelles il a été confronté.

En quête d'un premier titre à Shanghaï - où il n'a atteint qu'une seule fois la finale, en 2009 -, Rafael Nadal croisera une nouvelle fois le fer avec Grigor Dimitrov (ATP 9) en quarts de finale. Le gaucher majorquin mène 9-1 dans son face-à-face avec le Bulgare, qu'il a battu en trois sets (6-3 4-6 6-1) la semaine dernière en demi-finale à Pékin où il a conquis son 75e titre ATP. (ats/nxp)

Créé: 12.10.2017, 16h26

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.