Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 21:35

Tennis Federer a gagné le droit d'affronter Djokovic

Le Bâlois s'est imposé 6-4 6-4 face à Kei Nishikori. En demi-finale, il sera opposé au futur No 1 mondial.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roger Federer, en quête d'un historique centième trophée, a rejoint Novak Djokovic en demi-finale du Masters 1000 de Paris en écartant le Japonais Kei Nishikori (11e) en deux sets 6-4, 6-4 vendredi.

Il s'agira du 47e duel entre le Suisse aux vingt couronnes en Grand Chelem, 37 ans désormais, et le Serbe sur le point de remonter sur le trône du tennis mondial. L'autre demi-finale opposera l'Autrichien Dominic Thiem (N.8) au Russe Karen Khachanov (18e) samedi.

Un premier break à 4-4 dans le premier set, puis un deuxième d'entrée de seconde manche ont suffi à Federer pour se défaire de Nishikori.

Si le Bâlois reste sur un titre dans sa ville natale dimanche -le 99e de sa carrière- Djokovic est en pleine renaissance depuis le début de l'été, après deux ans de vicissitudes. Depuis quatre mois, le Serbe, éjecté du top 20 en juin, s'est imposé coup sur coup à Wimbledon et à l'US Open, ainsi qu'à Cincinnati et Shanghaï. La victoire de «Djoko» face au Croate Marin Cilic (N.7) en trois sets (4-6 6-2 6-3) vendredi est sa 21e consécutive. (AFP/nxp)

Créé: 02.11.2018, 23h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.