Dimanche 19 janvier 2020 | Dernière mise à jour 19:15

Tennis Roger Federer ne fait qu'une bouchée du géant Sam Querrey

Le Bâlois n'a connu aucune difficulté pour battre l'Américain (6-4 6-2 6-2).

Roger Federer a été très bon contre Sam Querrey.

Roger Federer a été très bon contre Sam Querrey. Image: AFP

Murray facile

Andy Murray (no 3) n'a pas perdu son temps jeudi à Wimbledon. L'Ecossais n'a mis que 1h27' pour décrocher sa qualification pour les 16es de finale.

Programmé sur le court no 1, le vainqueur de l'édition 2013 s'est imposé 6-1 6-1 6-4 face au Néerlandais Robin Haase (ATP 73). Il n'a lâché que 17 points sur son service, ne concédant pas le moindre break.

Andy Murray, qui a toujours au moins atteint le 3e tour dans ses dix participations à Wimbledon, ne devrait pas non plus trembler en 16e de finale. Il se mesurera à l'Italien Andreas Seppi (no 25) ou au Croate Borna Coric (ATP 39).

Une fois n'est pas coutume, le champion olympique 2012 n'est pas le seul Britannique à briller. Le Londonien James Ward (ATP 110) s'est en effet qualifié pour la première fois de sa carrière pour le 3e tour d'un tournoi du Grand Chelem, s'imposant en quatre sets jeudi face au Tchèque Jiri Vesely (ATP 46).

(si)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roger Federer (no 2) n'a fait qu'une bouchée de Sam Querrey (ATP 36) jeudi à Wimbledon. Il a dominé l'Américain 6-4 6-2 6-2 en 85' pour se hisser au 3e tour.

Le Bâlois (33 ans) n'a échoué qu'une seule fois avant ce stade de la compétition dans ses 48 derniers tournois du Grand Chelem. C'était à Church Road en 2013, où sa série de 36 quarts de finale consécutifs en Grand Chelem avait justement pris fin au 2e tour (défaite face Sergiy Stakhovsky).

Deux ans plus tard, Roger Federer a su éviter la peau de banane face à un joueur en confiance qui restait sur une finale à Nottingham la semaine dernière. Il parvenait notamment à écarter le danger dans le deuxième jeu devant un Sam Querrey particulièrement explosif en début de partie, sauvant une balle de break qui aurait pu changer la donne.

Sam Groth au prochain tour

Le Bâlois a su attendre son heure dans ce match. Il profitait de la première baisse de régime du grand Californien (1m98) pour signer le break décisif de la première manche à 4-4, armant un superbe passing de revers gagnant sur sa quatrième opportunité. Il «punissait» ensuite Sam Querrey d'entrée dans le deuxième set, profitant d'un mauvais jeu de service de l'Américain pour réaliser un deuxième break et prendre une première option sur le gain de ce set.

Roger Federer s'envolait dès lors tranquillement vers un troisième succès en trois duels avec Sam Querrey. Son relâchement s'exprimait notamment par ce lob qu'il frappait entre les jambes dans le septième jeu de la seconde manche. Un lob qui n'était pas gagnant, mais qui poussait l'Américain à la faute!

Auteur de 32 coups gagnants pour 9 fautes directes jeudi, Roger Federer affrontera un autre «gros serveur» samedi au 3e tour. Il retrouvera Sam Groth (ATP 69), inofficiel recordman du service le plus rapide (263 km/h), qu'il avait battu en trois sets (6-4 6-4 6-4) au 2e tour du dernier US Open. Très largement supérieur au puissant Australien (1m93, 99 kg) sur le plan technique, il devra également avant tout savoir se montrer patient à la relance.

Créé: 02.07.2015, 16h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.