Lundi 14 octobre 2019 | Dernière mise à jour 01:23

Tennis Federer: «Un rêve de jouer en Suisse»

Vainqueur de la 3e Laver Cup avec l'Europe, Roger Federer a tenu à remercier le public suisse.

Roger Federer a vécu de manière intense «sa» Laver Cup.

Roger Federer a vécu de manière intense «sa» Laver Cup. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Bravo au «Team World» pour cet incroyable combat. Je me réjouis déjà de la prochaine bataille à Boston, a lâché un Roger Federer heureux de soulever une troisième Laver Cup. Il y a eu tellement d'émotions. C'était un vrai ascenseur émotionnel.» Le Bâlois a vécu «sa» Laver Cup comme une réelle compétition et pas une simple exhibition. Il n'a ainsi par moments pas pu cacher ses émotions, comme lors du match décisif remporté par Zverev.

«Björn, tu es un immense capitaine. Et Rocket (Rod Laver), merci d'être là aujourd'hui, ça rend tout cela encore plus spécial», a rajouté Federer au moment de la remise du trophée. RF a aussi salué le nombreux public présent les trois jours à Palexpo: «C'était un rêve pour moi de jouer en Suisse. Merci pour tout le bruit que vous avez fait, j'ai savouré chaque moment.»

Capitaine du «Team World», John McEnroe a félicité le «Team Europe». Avant d'avouer sa frustration: «Vous me rendez malade et me fatiguez.» L'Américain tentera l'an prochain à Boston d'emmener son équipe vers un premier succès en Laver Cup.

Créé: 23.09.2019, 11h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.