Samedi 20 avril 2019 | Dernière mise à jour 16:25

Tennis Ferrer et d'autres touchés par l'affaire Armstrong

Plusieurs grands noms du tennis ont eu recours aux services de Luis Garcia del Moral, médecin de l’équipe cycliste US Postal de 1999 à 2003.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le scandale de dopage qui éclabousse Lance Armstrong et son ancienne équipe l'US-Postal toucherait le monde du tennis, selon le quotidien The Australian . David Ferrer (n°5 mondial ATP), Sara Errani (finaliste à Roland-Garros en 2012), Maria Kirilenko, Igor Andreev, Dinara Safina et Marat Safin ont tous été suivis par le médecin du sport Luis Garcia del Moral, médecin de l’équipe cycliste US Postal de 1999 à 2003. Ces joueuses et ces joueurs ont tous, directement ou par l'intermédiaire de l'Académie TennisVal de Valence (Esp), été suivis par ce« médecin du sport». Luis Garcia del Moral est le personnage central dans l'affaire de l'équipe US-Postal . Les joueurs de tennis étaient au courant de la suspension de del Moral depuis août. La Fédération internationale de tennis ITF leur avait signifié qu'il faudrait cesser leur collaboration avec lui. La seule à s'être exprimée sur le sujet est l'Italienne Sara Errani (n° 8 mondiale WTA). «Il est évident que je ne veux plus travailler avec une personne impliquée dans un tel scandale», a expliqué Errani. «C'est clair que ce n'est pas bon pour moi. Lorsque tu gagnes, les gens commencent à se poser de méchantes questions.»

Créé: 17.10.2012, 22h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.